Morbihan: deux colocataires simulent le braquage d'un Picard

Morbihan: deux colocataires simulent le braquage d'un Picard

Publié le 12/10/2018 à 19:18 - Mise à jour à 19:20
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un employé du Picard de Pontivy, dans le Morbihan, et sa colocataire on simulé une fausse agression devant les caméras de vidéosurveillance lundi. Ils ont ainsi pu s'emparer des caisses et de 2.100 euros.

Arrivé seulement depuis une semaine, un employé du Picard de Pontivy, dans le Morbihan, a d'ores et déjà été licencié. Le jeune homme employé en CDD a organisé une supercherie pour s'emparer de la caisse du magasin de produits surgelés.

Tout a commencé lundi 8, alors que le jeune homme travaillait seul dans l'établissement. Il a été agressé pas un individu armé d'un couteau et a été obligé de lui remettre la caisse et les 2.100 euros qui se trouvaient à l'intérieur.

Les caméras de vidéosurveillance, consultées par les services de gendarmerie, ont en effet corroboré les faits.

A voir aussi: Angers - ils tournent une scène de braquage, la police intervient

Sauf qu'auprès seulement deux jours d'investigations, les militaires ont découvert une toute autre réalité selon Ouest-France.

L'individu menaçant filmé par les caméras s'est trouvé être la colocataire du jeune homme fraichement embauché, et ce braquage un simple simulacre.

Malgré l'état de choc, encore une fois simulé, de la victime après les faits, les enquêteurs n'ont pas été dupes. Les deux colocataires, qui n'avaient aucun antécédent judiciaire, ont donc été interpelés et une perquisition à leur domicile a permis de retrouver le butin.

Ils ont finalement expliqué aux enquêteurs avoir monté toute cette histoire car ils manquaient d'argent pour payer leur loyer. Ils feront face au juge le 5 novembre prochain au tribunal correctionnel de Lorient.

A lire aussi:

Paris: deux braquages d'hôtels coup sur coup

Salah Abdeslam: son frère Mohamed cerveau d'un braquage à Molenbeek

Seine-Saint-Denis: un chef d'entreprise de 56 ans abattu lors d'un braquage à La Courneuve

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les deux suspects ont simulé un braquage pour s'emparer de la caisse du magasin.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-