Mort d'un gilet jaune à Agen: la victime écrasée par un camion

Mort d'un gilet jaune à Agen: la victime écrasée par un camion

Publié le 20/12/2018 à 12:51 - Mise à jour à 13:09
© Thierry Zoccolan / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Ce jeudi, un gilet jaune de 60 ans est mort à Agen. Il a été écrasé par un camion sur un barrage en passe d'être évacué par les gendarmes.

C'est un nouveau drame mortel qui vient d'endeuiller le mouvement des gilets jaunes. Ce jeudi 20 dans la matinée, un manifestant est mort écrasé par un poids lourd sur un barrage installé dans le secteur d'Agen dans le Lot-et-Garonne.

Les faits se sont produits vers 10h à proximité d'un péage. Une trentaine de gilets jaunes étaient présents sur place attendant d'être expulsés par les forces de l'ordre comme le rapporte Sud-Ouest. Ne voyant pas venir les gendarmes alors que des poids lourds commençaient à arriver, les gilets jaunes ont mis en place un barrage pour ralentir les véhicules. C'est à ce moment-là qu'un homme de 60 ans a été écrasé par le poids lourd.

Toujours selon Sud-Ouest, le camion était conduit par un mécanicien qui faisait des essais dans le cadre d'une révision du véhicule.

La victime, originaire de Villeneuve-sur-Lot, était un gilet jaune de la première heure. Le conducteur, lui, a été placé en garde à vue selon une information de l'Agence France Presse.

Le député La République en Marche de la 3e circonscription du Lot-et-Garonne a réagi pour faire part de sa tristesse: "Je viens d’apprendre à l’instant qu’un des leaders des GJ de Villeneuve vient de décéder après s’être fait renverser par un camion ce matin à Agen. Toutes mes pensées émues pour sa famille, ses amis et les GJ de Villeneuve".

Lire aussi - Pétition contre les gilets jaunes: faible mobilisation en ligne

Le sexagénaire est la neuvième victime depuis le début du mouvement des gilets jaunes comme l'a confirmé Christophe Castaner le ministre de l'Intérieur. Dès le premier jour du mouvement, le 17 novembre dernier, les opérations menées par les manifestants avaient fait une victime à Pont-de-Beauvoisin (Savoie). Depuis, huit autres personnes ont perdu la vie dans un contexte qui s'est répété presque à chaque fois: les barrages installés par les gilets jaunes, réalisés sans autorisation et le plus souvent sans service d'ordre organisé, génèrent des perturbations sur la route et une proximité entre véhicule et piétons à l'origine de la plupart des décès.

Seule une personne est pour l'instant morte des suites des manifestations et des débordements: le 1er décembre à Marseille une femme de 80 ans est morte à l'hôpital après avoir été blessée par un éclat de grenade lacrymogène.

Voir aussi:

Gilets jaunes et péages vandalisés: le trafic encore impacté en plusieurs points

Annulation des mesures pour les gilets jaunes? Edouard Philippe a cédé face aux députés

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un gilet jaune est mort à Agen, neuvième victime depuis le début du mouvement.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-