Mort de Youssef Houacine: la famille offre 100.000 euros pour retrouver l'homme à l'origine de la mort de leur frère

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Mort de Youssef Houacine: la famille offre 100.000 euros pour retrouver l'homme à l'origine de la mort de leur frère

Publié le 06/07/2017 à 15:02 - Mise à jour à 15:16
©Capture d'écran associationptityouss.fr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Depuis 15 ans, Mohamed et Ahmed Houacine cherchent toujours à retrouver l'homme à l'origine de la mort de leur proche. Désespérés, la famille propose une récompense de 100.000 euros à la personne qui pourrait orienter la police à élucider la mort de Youssef.

Ils se réunissent le 7 juillet depuis 15 ans. Les proches de Youssef Houacine, l'homme de 39 ans décédé le 7 juillet 2002, espèrent toujours retrouver l'homme qui est à l'origine du décès du père de famille. Désespérée, la famille offre 100.000 euros à la personne qui orientera les enquêteurs de la police judiciaire sur la bonne piste.

Le frère de la victime, Mohamed Houacine, ne lâche pas prise, "les 100.000 euros, c'est notre dernière carte. Nous sommes face à un mur. Si on ne fait rien, c'est terminé", explique-t-il au Parisien. Il émet d'ailleurs quelques doutes, notamment sur la piste, écartée par la police judiciaire après l'enquête, de la possible implication d'un policier dans le drame, "je peux me tromper. Mais je trouve que la PJ n'est pas allée à fond sur lui", s'interroge le frère. Le fonctionnaire en question aurait été en poste à Sartrouville (Yvelines) au moment des faits, il a laissé une lettre pour dénoncer des accusations injustifiées contestant toute implication dans l'affaire, avant de mettre fin à ses jours, rapporte Le Parisien.

Les faits se sont déroulés le dimanche 7 juillet 2002. Alors que sa fille de 5 ans vient d'être enlevée, Youssef fait des rondes en moto à la recherche du suspect. Il finit par le retrouver, sans savoir que sa fille avait été relâchée entre temps, et se lance à sa poursuite. En apercevant le Renault Scénic gris du suspect, Youssef Houacine s'accroche à la portière pour tenter de stopper le véhicule. Mais le conducteur accélère et fait des manœuvres jusqu'à ce que le père, de la petite fille enlevée, soit éjecté et trouve la mort en heurtant un poteau de la rue de Chatou, à Sartrouville.

La famille avait déjà proposé une prime de 35.000 euros en 2013, en vain.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Sur le site de l'association créée en hommage à Youssef Houacine, la famille a publié le portrait-robot du suspect

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-