Mort d'un bébé oublié dans une voiture: les parents mis en cause pour homicide involontaire

Mort d'un bébé oublié dans une voiture: les parents mis en cause pour homicide involontaire

Publié le 10/07/2019 à 18:04 - Mise à jour à 18:08
© PHILIPPE LOPEZ / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un enfant d'un an est décédé mardi dans le Loiret, deux jours après avoir passé plusieurs heures dans une voiture en pleine chaleur. Les parents font l'objet d'une enquête pour homicide involontaire.

Hospitalisé en urgence dans un état grave dimanche après avoir passé deux heures dans une voiture par forte chaleur, l'enfant d'un an est décédé mardi au centre hospitalier d'Orléans-la-Source. Une autopsie devrait être pratiquée dans le cadre de l'enquête ouverte.

Les parents avaient été placés en garde à vue dans la foulée de l'intervention des secours. Celle-ci avait cependant été levée afin qu'ils puissent se rendre au chevet de leur enfant. "Compte tenu du décès de l'enfant, l'enquête ouverte par le procureur de la République d'Orléans pour blessures involontaires a été requalifiée en homicide involontaire", précise La République du Centre.

Voir: Un bébé oublié dans une voiture entre la vie et la mort

Selon les premiers éléments révélés, les parents étaient en train de fêter l'anniversaire de l'enfant en question lorsque les grands-parents sont arrivés et les ont alertés que celui-ci se trouvait dans la voiture. Ils l'auraient tout simplement oublié en rentrant d'une course. Il a été hospitalisé dans un état de déshydratation avancé.

L'homicide involontaire est punissable de trois ans de prison, cinq lorsqu'il résulte d'une "violation manifestement délibérée d'une obligation particulière de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement". Le délaissement de mineur, défini comme "le fait, par un ascendant ou toute autre personne exerçant à son égard l'autorité parentale ou ayant autorité sur un mineur de quinze ans, de priver celui-ci d'aliments ou de soins au point de compromettre sa santé" est punissable de 30 ans de prison lorsqu'ils a aentraîné la mort de l'enfant.

Plusieurs cas similaires ont été recensés ces dernières semaines lors des vagues de chaleur et canicules qui ont touché la France, heuresement sans faire de victime. Le 25 juin, la police avait dû briser la vitre d'une voiture sur un parking d'un supermarché de l'Aisne pour en sortir un nourrisson de six mois. Des faits similaires concernant des enfants âgés d'un et cinq ans se sont produits quelques jours plus tard dans les Yvelines.

Les autorités rappellent régulièrement que les enfants et nourrissons ne doivent jamais être laissés en plein soleil dans une voiture, où la température peut grimper de plus d'un degré par minute par rapport à l'extérieur.

Lire aussi:

A Marignane, la canicule tue des milliers de poissons dans un étang

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le bébé aurait ét oublié pendant deux heures dans une voiture par forte chaleur.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-