La compagne de Gonzague Saint Bris jugée pour homicide involontaire

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

La compagne de Gonzague Saint Bris jugée pour homicide involontaire

Publié le 05/01/2018 à 09:46 - Mise à jour à 10:00
© JOEL SAGET / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Alice Bertheaume, la compagne de Gonzague Saint Bris, va être jugée pour homicide involontaire mardi prochain. L'écrivain est décédé en août dernier dans un accident de la route. C'est elle qui, alcoolisée, conduisait et avait perdu le contrôle du véhicule sur une route de campagne du Calvados.

La compagne de l'écrivain Gonzague Saint Bris va comparaitre mardi 9 devant le tribunal correctionnel de Lisieux, dans le Calvados. Elle devra répondre d'homicide involontaire, suite à la mort de son conjoint le 7 août dernier dans un accident de la route.

Le journaliste et Alice Bertheaume étaient en voiture sur une route de campagne du Calvados à Saint-Hymer, près de Pont-L'Evêque, lorsqu'ils ont eu un accident. Le choc a été très violent puisque la femme, qui conduisait, et son passager ont été éjectés de leur véhicule après avoir qu'elle a perdu le contrôle de celui-ci dans un virage qui n'était pas réputé comme étant dangereux.

A lire aussi: Décès de l'écrivain Gonzague Saint Bris dans un accident de voiture

L'écrivain est mort sur le coup et Alice Bertheaume a été gravement blessée. L'enquête qui avait suivi cet accident tragique avait conclu que la conductrice était sous l'emprise de l'alcool au moment des faits.

Comme le révèle RTL ce vendredi 5, elle va donc être jugée pour homicide involontaire.

Gonzague Saint Bris est décédé à l'âge de 69 ans. En tout, l'écrivain a publié une cinquantaine d'ouvrages, en majorité des biographies, dont une sur Michael Jackson qu'il a rencontré en 1992. Son dernier livre, Aristocrates rebelles, est sorti quelques jours après sa mort le 30 août dernier.

Lauréat du prix Interallié en 2006, il a aussi été chroniqueur pour Le Figaro, Paris Match, principalement pour les événements princiers ou royaux, et animateur pour la radio Europe 1. Cet essayiste, journaliste et écrivain n'a cependant jamais réussi à intégrer l'Académie française. Il a pourtant essayé d'en faire partie à trois reprises.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Gonzague Saint Bris est mort lors d'un accident de voiture en août, sa compagne qui conduisait était alcoolisée au moment des faits, elle va être jugée pour homicide involontaire.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-