Oyonnax: le proviseur du lycée Paul Painlevé s'est suicidé dans l'établissement

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Oyonnax: le proviseur du lycée Paul Painlevé s'est suicidé dans l'établissement

Publié le 17/02/2017 à 14:52 - Mise à jour à 15:03
©Capture d'écran Google Street View
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Retrouvé mort dans son logement de fonction, au sein même de l'établissement qu'il dirigeait, le proviseur du lycée Paul Painlevé se serait suicidé jeudi. Les élèves sont sous le choc. Une cellule psychologique a été mise en place.

Après trois mois de congé maladie, il effectuait son retour au travail cette semaine. Thierry Montagnier, proviseur du lycée Paul Painlevé à Oyonnax (Ain), se serait suicidé jeudi 16 dans le logement de fonction qu'il occupait au sein même de l'établissement scolaire qu'il dirigeait.

Dans un premier temps, Le Progrès, qui a révélé la terrible nouvelle, avait annoncé que l'homme s'était suicidé par pendaison dans son bureau. Mais il aurait donc mis fin à ses jours dans son logement de fonction.

"Le proviseur, on l’avait vu le matin même au salon de la formation et de l’emploi et rien ne pouvait laisser penser que les choses allaient se passer ainsi. L’information a ensuite circulé très vite dans la ville et beaucoup d’élèves ont exprimé leur grande tristesse sur le salon", a témoigné le directeur de cabinet du maire de la ville d'Oyonnax, Pierre-Yves Prigent.

L'émotion était immense ce vendredi 17 au matin dans ce lycée polyvalent proposant, en plus des filières générales, deux bacs technologiques, deux bacs pros, un CAP et un BTS. La mairie a précisé ce vendredi matin qu'une cellule psychologique devait être mise en place pour les élèves (qui n'ont rien vu de la scène), les familles mais aussi les collègues de travail de Thierry Montagnier.

Sur les réseaux sociaux, élèves, anonymes ou proches collaborateurs du proviseur disparu, ont été nombreux à diffuser des messages de tristesse et de soutien pour sa famille. 

 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une cellule psychologique devait être ouverte ce vendredi matin au lycée Paul Painlevé d'Oyonnax après le suite du proviseur.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-