Morte, elle reçoit une lettre de la Sécu la félicitant pour sa grossesse

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Morte, elle reçoit une lettre de la Sécu la félicitant pour sa grossesse

Publié le 31/08/2018 à 18:15 - Mise à jour à 18:16
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Une femme âgée de 93 ans, décédée au mois de juillet dernier dans un Ehpad de Chamonix, a reçu récemment une lettre de la Sécurité sociale la félicitant pour sa grossesse et lui notifiant l'ouverture de ses droits pour les soins de suivi. Son fils n'a pas vraiment apprécié…

Une erreur informatique de la Sécurité sociale de Haute-Savoie a rappelé de douloureux souvenirs à un homme, qui a perdu sa mère, âgée de 93 ans, au mois de juillet dernier.

Selon une histoire relatée par Le Dauphiné Libéré, un certain monsieur Ecochard a reçu une lettre de l'Assurance Maladie, adressée à sa défunte mère, à son dernier logement: à savoir l'Ehpad de Chamonix (Haute-Savoie) où elle a vécu les deux dernières années de sa vie.

Peu de temps après un décès, recevoir un courrier à sa dernière adresse n'est pas vraiment si rare. Mais en recevoir un, de la Sécu qui plus est, de félicitations pour une grossesse, c'est autre chose.

Monsieur Ecochard, Guy de son prénom, n'a pas apprécié la plaisanterie, ou plutôt ce bug informatique. Il a pointé du doigt l'informatisation à outrance, que les différentes administrations ne peuvent plus éviter de nos jours, mais qui "entraîne des absurdités".

Visiblement, le court-circuit informatique a eu lieu du côté de l'Assurance maladie, au moment d'accuser réception de la déclaration de décès, que la famille a envoyée après les obsèques de madame Ecochard.

En effet, au lieu d'envoyer un courrier de condoléances, la Sécu a dû se tromper de case et a adressé à la défunte, à sa dernière adresse donc, la lettre type envoyée aux futures mamans qui déclarent une grossesse.

Et aussi:

Hérault: une aide-soignante vole 11.000 euros à un patient d'un EHPAD

Un petit pain désormais remboursé par la sécurité sociale

Assurance maladie: contre l'absentéisme, la Sécu prête à dévoiler les motifs des arrêts de travail

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le fils d'une dame de 93 ans, décédée en juillet dernier, a reçu récemment un courrier adressé à sa mère par la Sécurité sociale, la félicitant pour sa grossesse.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-