Monsanto condamné après l'intoxication d'un agriculteur français

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Monsanto condamné après l'intoxication d'un agriculteur français

Publié le 10/09/2015 à 17:24 - Mise à jour le 24/05/2016 à 09:54
©Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): VL

-A +A

La Cour d'appel de Lyon a confirmé ce jeudi la condamnation du géant américain du pesticide Monsanto. Il devra indemniser "entièrement" un agriculteur français qui affirme avoir été intoxique par l'un des produits de la marque.

L'agriculteur charentais a gagné face au géant américain. Dans un arrêt rendu ce jeudi, la Cour d'appel de Lyon a confirmé la condamnation du fabricant de pesticides Monsanto, dont l'un des produits a causé l'intoxication de Paul François, céréalier à Benrac.

Celui-ci affirme qu'un produit de la firme, le Lasso, l'a rendu malade. En 2004, il avait inhalé des vapeurs de cet herbicide pour maïs en l'utilisant. Victime de troubles neurologiques, il se battait depuis pour obtenir réparation. C'est désormais chose faite puisque Monsanto a été condamné à l'indemniser "entièrement", conformément au jugement rendu en première instance en 2012.

En 2007, le Lasso avait finalement été interdit en France car jugé dangereux. Mais Paul François est persuadé que Monsanto avait parfaitement connaissance de sa dangerosité, notamment après qu'il a été interdit au Canada en 1985, puis en Belgique et au Royaume-Uni en 1992.

Lors d'une conférence de presse, Paul François s'est réjouit que "le pot de terre (ait gagné) contre le pot de fer". Pour lui, son combat n'était pas individuel mais en faveur de tous les agriculteurs qui risquaient de mettre leur santé en danger avec de tels produits.

Si le juge du fond a tranché, le combat juridique ne semble pas terminé. En effet, Monsanto avait déclaré lors de l'audience de mai dernier que son produit ne présentait aucun danger, et même que les dommages invoqués par l'agriculteur n'existaient pas. L'avocat de la firme a laissé entendre qu'elle pourrait se pourvoir en cassation.

 

Auteur(s): VL


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Paul François avait été intoxiqué par le Lasso de Mosanto en 2004.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-