Moselle: envahie par des punaises de lit, une salle de cinéma ferme ses portes

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Moselle: envahie par des punaises de lit, une salle de cinéma ferme ses portes

Publié le 19/10/2017 à 18:30 - Mise à jour à 18:32
©Léo Hidalgo/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Des punaises de lit ont été repérées dans l'une des dix salles d'un cinéma de Thionville (Moselle) suite au signalement d'un particulier. Les sièges ont été isolés dans une chambre froide où les nuisibles seront exposés à une température oscillant entre -19 et -40°C.

De nouveaux venus ont élu domicile dans un cinéma de Thionville en Moselle. Des punaises de lit ont été repérées dans l'une des dix salles du Kinepolis suite au signalement d'un particulier. Après avoir visionné un film, ce dernier s'est plaint de démangeaisons et a donc rapidement alerté l'Agence régionale de la santé (ARS). Au total, neuf personnes auraient été la cible de ces petites bestioles très envahissantes qui se reproduisent à vitesse grand V.

"Nous avons alors procédé à la détection de la nature du problème", a expliqué au Républicain-Lorrain Philippe Halhoute, le responsable des opérations du Kinepolis en France. Et d'ajouter: "Un spécialiste a été contacté. Il est venu avec son chien pour confirmer la présence d’insectes. Nous nous sommes également rapprochés d’un professeur qui nous a annoncé que le traitement chimique ne serait pas efficace. C’est pourquoi il nous a été recommandé de détruire les punaises en isolant les sièges dans une chambre froide, acheminée sur le site".

Concrètement, les bestioles vont être exposées à une température oscillant entre -19 et -40°C ce qui devrait les éradiquer. Et si cette méthode porte ses fruits, la salle de cinéma pourrait rouvrir ses portes le 6 novembre prochain.

Quasiment invisibles à l'œil nu, les punaises de lit mesurent seulement quelques millimètres et se cachent généralement dans la literie mais aussi dans le mobilier. Et, en plus de se nourrir de sang et de provoquer des démangeaisons, ces petites bêtes sont difficilement délogeables et se prolifèrent rapidement. Au total, près de 200.000 sites seraient infectés dans l'Hexagone, selon la Chambre syndicale désinfection, désinsectisation et dératisation (CS3D). 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Une salle d'un cinéma de Thionville (Moselle) a été provisoirement fermée.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-