Moselle: la voiture du facteur percute à mort le petit garçon sous les yeux de son grand-frère

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Moselle: la voiture du facteur percute à mort le petit garçon sous les yeux de son grand-frère

Publié le 23/07/2017 à 10:08 - Mise à jour à 10:10
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

C'est une épouvantable tragédie qui, vendredi en Moselle, a fauché la vie d'un enfant et traumatisé durablement un autre. Un facteur a accidentellement roulé sur un petit garçon en faisant une marche arrière. Le faible bruit émis par le véhicule électrique pourrait être une des causes du drame.

C'est un accident dramatique qui laisse un enfant mort, et un autre probablement traumatisé à vie. Vendredi 21, un petit garçon âgé de seulement quatre ans a été écrasé par la voiture du facteur alors que ce dernier venait de terminer sa tournée. La tragédie s'est déroulée dans la commune de Merten, dans le département de la Moselle, non loin de Metz.

Le s faits se déroulent en fin de matinée. Alors que la distribution de son courrier est terminé, le facteur, dont le véhicule est stationné dans une impasse, entame un demi-tour pour repartir dans l'autre sens. Il ne voit malheureusement pas le garçonnet qui se situait à l'arrière de la voiture, et le percute mortellement, sous les yeux de son grand-frère de sept ans, terrifié devant une telle scène. Il devra d'ailleurs être pris en charge, en état de choc, profondément marqué par la scène. Il était par contre trop tard pour le plus jeune, mort sur la chaussée malgré l'intervention rapide des secours.

Une enquête a été ouverte pour homicide involontaire. Selon les premiers éléments de l'enquête, c'est une succession de détails qui, mis bout à bout, aurait abouti au drame. Il y a bien sûr le probable manque de vigilance du facteur, mais le trajet lui était également peu familier, n'ayant repris que récemment la tournée pour remplacer une collègue mutée. Les examens effectués sur lui après l'accident montrent qu'il n'avait consommé ni alcool ni stupéfiant.

Autre élément, le facteur utilisait un véhicule électrique. Or, ce modèle de voiture est particulièrement silencieux, et il serait possible que l'enfant n'ait pas entendu le danger se rapprocher de lui et avoir le reflexe qui aurait pu lui sauver la vie. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le facteur connaissait encore mal le trajet de la tournée.

Newsletter





Commentaires

-