Moselle: une voyante l'effraie en lui prédisant sa mort, elle porte plainte

Moselle: une voyante l'effraie en lui prédisant sa mort, elle porte plainte

Publié le 02/11/2017 à 15:05 - Mise à jour à 15:30
©Paul J. Richards/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une femme de 35 ans originaire de Moselle a décidé de porter plainte contre sa voyante après plusieurs mois d'angoisse. Celle-ci lui avait assuré en juillet dernier qu'elle allait bientôt mourir d'une crise cardiaque, remettant en cause les observations des ses médecins.

Et si vous connaissiez la date de votre mort? Il serait probable que la dépression arrive, comme elle a frappé Magalie, mère de famille de 35 ans habitant à Thionville (Moselle). Une voyante a en effet prédit à celle-ci qu'elle allait succomber à une crise cardiaque dans les mois à venir, lui causant  d'importantes angoisses au point qu'elles se manifestent sur le plan physique. Elle a décidé de porter plainte

L'histoire rapportée par Le Républicain Lorrain débute en juillet lors d'une consultation téléphonique avec cette voyante établie à Castelsarrasin (Tarn-et-Garonne). Celle-ci assure à Magalie que les petits malaises qu'elle connaît sont en réalité des mini-infarctus. Son cardiologue ne l'a pourtant jamais vu ainsi, mais c'est parce que c'est un incompétent. Elle conseille à Magalie de s'en trouver un autre au risque de mourir d'ici le mois de mars.

Affolée, la mère de famille consulte de nombreux médecins. Eux non-plus ne trouvent rien d'anormal. "Tous les cardiologues ne sont pas réellement compétents", lui rétorque  la voyante une nouvelle fois consultée. L'angoisse prend alors une tournure physique sous la forme de troubles digestifs qui conduiront à son hospitalisation. Suivie par un psychologue, elle doit entrer en maison de repos. Mais elle a d'abord pris la peine de porter plainte.

Le début d'un combat judiciaire qui risque d'être compliqué. La profession de voyant n'est en effet pas particulièrement réglementé. Il n'y a pas d'obligation de résultat, un médium ne peut donc être poursuivi pour le simple fait que sa prédiction était erronée. La charte de l'Institut national des arts (Inad) divinatoires cependant "interdit au praticien de faire état de certitudes, de garantir la réalisation certaine d'évènements ou la justesse de ses prédictions". Il doit également "exercer son activité avec sincérité, loyauté et objectivité".

Il apparaît donc difficile de prouver qu'un voyant savait que sa prédiction était fausse ou hasardeuse. En revanche, ils peuvent être selon les cas poursuivis pour escroquerie, publicité mensongère, mise en danger de la vie d'autrui ou tout autre infraction.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La voyante a assuré sa cliente que ses cardiologues n'étaient pas compétents.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-