Mulhouse: une femme de 85 ans meurt déshydratée, son fils et sa fille mis en examen

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Mulhouse: une femme de 85 ans meurt déshydratée, son fils et sa fille mis en examen

Publié le 03/06/2017 à 14:33 - Mise à jour à 14:35
©Gelebart/20Minutes/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un homme de 60 ans et sa sœur de 56 ans ont été mis en examen jeudi pour avoir laissé leur mère de 85 ans mourir de dénutrition et déshydratation. Le médecin de famille est également poursuivi pour "non-assistance à personne en danger".

Délaissée depuis des mois, une dame âgée de 85 ans avait été hospitalisée dans un état critique le 14 mai dernier, avant de succomber dans la nuit… victime des mauvais traitements de son fils, aujourd'hui en détention provisoire. Les faits se sont déroulés à Mulhouse dans le Haut-Rhin le mois dernier selon le quotidien régional L'Alsace.

L'octogénaire vivait chez son fils de 60 ans. Elle aurait été laissée dans son lit pendant des mois, dans un état de crasse déplorable, manquant d'eau et de nourriture. C'est lors d'un déménagement que son calvaire a été découvert, le sexagénaire ayant fait appel à un service d'ambulanciers pour l'aider à déplacer sa mère d'un appartement à un autre. Arrivés sur place, ces derniers ont tout de suite constaté l'état de santé critique de cette dame âgée et l'ont transportée au centre hospitalier Emile-Muller, où elle est donc décédée dans la nuit.

La mort naturelle a été tout de suite écartée et une autopsie a été pratiquée pour déterminer les circonstances exactes du drame. Les premières constatations des ambulanciers ont rapidement été confirmées. L'octogénaire est bien morte de dénutrition et déshydratation.

Une enquête a été ouverte et confiée à la brigade criminelle de la sûreté départementale. Le fils de la victime a été interpellé puis déféré, avec sa sœur de 56 ans et le médecin de famille, au parquet de Mulhouse jeudi 1er juin, avant de se voir signifier sa mise en examen.

Le fils, placé en détention provisoire, est poursuivi pour "pour délaissement de personne hors d’état de se protéger ayant entraîné la mort". La fille et le médecin, placés sous contrôle judiciaire, sont eux poursuivis pour "non-assistance à personne en danger". Le médecin a aussi été inculpé pour ne pas avoir signalé les privations et les mauvais traitements de la victime aux autorités.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'autopsie a confirmé que l'octogénaire est bien morte de dénutrition et déshydratation.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-