Mulhouse: frappé à mort à 9 ans par sa famille car il ne voulait pas faire ses devoirs

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Mulhouse: frappé à mort à 9 ans par sa famille car il ne voulait pas faire ses devoirs

Publié le 21/11/2018 à 20:28 - Mise à jour à 20:39
© Philippe HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un petit garçon de 9 ans est mort après avoir été frappé au domicile familial à Mulhouse le 17 septembre dernier pour ne pas avoir fait ses devoirs. Quatre membres de sa famille ont été arrêtés mercredi.

La futilité du motif de la mort de ce petit garçon n'a d'égal que la violence sourde qui s'est abattue sur lui. Un jeune garçon de neuf ans a été tué le 17 septembre dernier à Mulhouse car des membres de sa famille simplement parce qu'il refusait de faire ses devoirs. Selon les premiers éléments de l'enquête, c'est son grand frère qui a porté les coups mortels

Selon France Bleu Alsace, qui rapporte les faits, la jeune victime a été tuée sous les yeux de sa grande sœur de 20 ans et d'une belle-sœur qui n'ont rien fait pour les sauver. L’une d’entre elles aurait aussi participé aux violences. Le petit garçon aurait été frappé avec des objets contondants, notamment un manche à balai par son grand frère de 19 ans.

Lire aussi - Isère: mort suspecte d'un bébé d'un mois, les parents en garde à vue

La mère de famille était absente ce jour-là, en déplacement en région parisienne. Pour autant, il semblerait qu'elle ait encouragé la punition.

Le médecin légiste qui a autopsié l'enfant avait remarqué des éléments troublants et de ce fait ordonné une autopsie. Celle-ci a permis de découvrir que l'enfant est vraisemblablement mort en raison de la violence des coups reçus. 

L'ensemble des protagonistes de l'affaire, y compris la mère, ont été interpellés et placés en garde à vue au commissariat de Mulhouse mercredi 21. Une enquête a été ouverte pour tenter de comprendre les responsabilités de chacun dans cette terrible affaire. Le parquet doit ouvrir jeudi 22 au matin une information judiciaire pour coups mortels.

Voir:

Sa grand-mère lui demande de ranger sa chambre, le garçon de 11 ans la tue

Isère: un bébé d'un mois tué sur fond d'alcoolisme et toxicomanie des parents

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un petit garçon de 9 ans a été frappé à mort par son grand frère.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-