Mulhouse: il ne veut plus de son chien, il le tue à coups de pierre

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Mulhouse: il ne veut plus de son chien, il le tue à coups de pierre

Publié le 01/08/2018 à 17:14 - Mise à jour à 17:18
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un homme de 34 ans a avoué avoir frappé son labrador à mort vendredi à Mulhouse. Il était recherché depuis plusieurs jours et la découverte du corps du chien atrocement assassiné à coups de pierre.

Un homme a été interpellé vendredi 27 à Mulhouse et a avoué avoir tué son chien à coups de pierre. Il était recherché depuis plusieurs jours selon L'Alsace.

Les faits se sont déroulés le mercredi 18 juillet dernier. Des promeneurs avaient alors repéré un homme qui jetait quelque chose dans le Nouveau Bassin, en face du Kinepolis à Mulhouse.

Très rapidement, les deux personnes ont constaté qu'il s'agissait en fait d'un chien. Elles ont alors immédiatement prévenu les pompiers.

A voir aussi: Un chien le lèche, il se fait amputer des mains et des jambes

Une fois arrivés sur place, les secours n'ont malheureusement rien pu faire pour le pauvre animal, un croisé labrador âgé d'à peine deux ans. Ils ont alors constaté que le cadavre du chien présentait des signes évidents de maltraitance.

Le propriétaire du chien a rapidement été identifié: il s'agissait d'un Mulhousien de 34 ans. Selon le quotidien régional, c'est le père du propriétaire actuel qui lui avait donné l'animal.

Arrêté vendredi 27 en fin de journée, le trentenaire a reconnu les faits et a admis avoir frappé le croisé labrador avec une pierre, et ce à plusieurs reprises, parce qu'il n'en voulait plus.

La SPA de Mulhouse a décidé de porté plainte pour acte de cruauté ayant entraîné la mort d'un animal de compagnie. Le propriétaire du chien va donc prochainement devoir faire face à la justice.

A lire aussi:

Neuf bébés chiens et leurs parents passent 4 jours dans une camionnette

Cruauté envers les animaux à Marseille - des chiens et chats affamés, congelés, démembrés et brûlés

Elle déménage et laisse sa chienne mourir dans son appartement

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'homme a voué avoir tué son chien, il n'en voulait plus. (Illustration)

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-