Mulhouse: menottes aux mains, il s'échappe du tribunal en courant

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Mulhouse: menottes aux mains, il s'échappe du tribunal en courant

Publié le 13/04/2018 à 08:28 - Mise à jour à 08:37
© DAMIEN MEYER / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Menottes à la main, un homme de 33 ans s'est évadé jeudi du tribunal de grande instance de Mulhouse alors qu'il devait y être jugé aux côtés de trois autres personnes pour violences aggravées en réunion. Il est actuellement en fuite.

Les forces de l'ordre sont actuellement à sa recherche. Selon une information rapportée par le journal L'Alsace, un homme de 33 ans s'est évadé du tribunal de grande instance de Mulhouse alors qu'il devait y être jugé aux côtés de trois autres personnes pour violences aggravées en réunion. Les faits se sont produits jeudi 12 en début d'après-midi.

Visiblement, il était très nerveux avant le début de l'audience. Extrait de la cellule dans laquelle il avait été placé en attendant son procès, il a profité du moment pour bousculer violemment les personnes en charge de sa surveillance. Il s'est finalement échappé en courant, menottes aux mains, sans se fait rattraper.

Mais malgré son absence, l’audience s’est tout de même tenue. Le parquet a requis sept ans de prison et un mandat d’arrêt à son encontre. Toujours selon les informations du quotidien, l'homme purgeait déjà plusieurs peines à la prison de Montmédy (Meuse). Il est toujours en fuite.

Lire aussi - Les policiers volaient dans les sacs au tribunal 

Ce n'est pas la première fois ces dernières années qu'un tel fait se produit. En décembre 2016, un détenu avait réussi à s'enfuir en plein procès au tribunal de grande instance de Créteil, dans le Val-de-Marne.

Non menotté, il avait sauté hors du box des prévenus alors qu’il venait d’apprendre sa condamnation à huit ans de prison. Extrait de Fleury-Mérogis, il comparaissait pour des faits d’extorsion, d’escroquerie et de vol avec effraction.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un homme a pris la poudre d'escampette alors qu'il devait être jugé au tribunal de grande instance de Mulhouse.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-