Nabilla Benattia et Thomas Vergara réunis pour une première reconstitution chez le juge

Nabilla Benattia et Thomas Vergara réunis pour une première reconstitution chez le juge

Publié le 05/12/2014 à 19:19 - Mise à jour le 06/12/2014 à 12:28
©Nabilla Benattia/Facebook
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): AS
-A +A

Nabilla Benattia et Thomas Vergara ont été à nouveau entendus jeudi, lors d'une reconstitution, sur leur altercation au cours de laquelle la starlette a grièvement blessé son compagnon au couteau. Mais les deux amants défendent des versions différentes ce qui n'a pas permis de faire avancer l'enquête.

Nouvelle étape judiciaire dans la sulfureuse affaire des stars de la téléréalité Nabilla Benattia et Thomas Vergara. Selon l'édition du journal Le Parisien de ce vendredi 5, les deux anciens compagnons se sont retrouvés jeudi à la demande du juge d'instruction de Nanterre (Hauts-de-Seine) le temps d'une reconstitution de leur altercation intervenue la nuit du 6 au 7 novembre et pendant laquelle Thomas Vergara avait été grièvement blessé au couteau au thorax.

Pendant trois heures, les deux ex-compagnons ont reproduit les gestes de leur dispute. Nabilla Benattia avait été autorisée à quitter sa cellule, alors qu'elle est actuellement en détention provisoire à la maison d'arrêt pour femmes de Versailles pour tentative d'homicide volontaire. Le 20 novembre, sa demande de remise en liberté avait été rejetée.

Mais la bimbo de 22 ans, découverte dans l'émission de TF1 L'Amour est aveugle et devenue célèbre en participant aux Anges de la téléréalité et son compagnon, lui aussi candidat dans "Les Anges", ont campé sur des versions différentes qui ont peu convaincu les juges.

Nabilla maintient que Thomas s'est blessé seul avec le couteau alors qu’ils se disputaient violemment. Lui affirme que c’est Nabilla qui tenait l’arme, et la lui a plantée dans le thorax ajoutant que cet acte avait été "commis dans la confusion" selon un proche du dossier. Thomas Vergara avait initialement affirmé à la police que trois inconnus l'avaient agressé au bas de l'hôtel de Boulogne-Billancourt dans lequel ils séjournaient.

Cette première reconstitution n'a pas permis de faire avancer l'enquête, le médecin légiste présent jeudi ayant considéré qu'aucune des deux versions données n'étaient crédibles. Les deux amants seront de nouveau entendus prochainement.

 

Auteur(s): AS

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Nabilla Benattia et Thomas Vergara.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-