Nancy: pas d'épreuve adaptée de l'examen d'avocat pour un étudiant malvoyant

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Nancy: pas d'épreuve adaptée de l'examen d'avocat pour un étudiant malvoyant

Publié le 16/08/2018 à 15:04 - Mise à jour à 15:15
© FREDERICK FLORIN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un étudiant malvoyant de 23 ans s'est vu refuser une épreuve adaptée à son handicap dans le cadre de l'examen d'avocat organisé à Nancy. Il compte contester cette décision devant la justice.

Valentin Tonti-Bernard, étudiant malvoyant et candidat à l'examen d'avocat de Nancy, s'est vu refuser une épreuve adaptée par le ministère de l'Enseignement supérieur. L'administration a en effet jugé que les adaptations qu'il demandait constituaient une rupture d'égalité par rapport aux autres candidats.

L'étudiant de 23 ans a donc décidé de contester cette décision en justice. L'examen quant à lui se tiendra le 1er septembre prochain.

Dès le mois de mai dernier, Valentin Tonti-Bernard avait demandé au ministère un aménagement de l'épreuve de la note de synthèse. Durant ce test pour accéder à un CRFPA, un centre régional de formation professionnelle d'avocats, les candidats doivent faire une synthèse d'un document d'une longueur allant de "30 à 70 pages".

A voir aussi: Bac 2018 - après le vol de leurs copies, 33 élèves doivent repasser une épreuve

"J'ai une loupe qui multiplie par 12, une lecture en diagonale est impossible", a expliqué l'étudiant, qui assure avoir "1/100e à chaque œil", à Europe 1.

Un médecin a même lui aussi préconisé une réduction du nombre de pages lors d'une commission handicap à l'Université de Lorraine, où doit se dérouler l'examen.

Mais cette demande a été refusée par le ministère estimant que cela constituerait "une rupture d'égalité par rapport aux autres candidats" et en ferait un "sujet plus facile" pour Valentin Tonti-Bernard.

Ce dernier dispose tout de même d'un tiers temps supplémentaire ainsi que d'un ordinateur et d'un assistant chargé de lui lire les documents proposés: ce qui reviendrait "à ce qu'il fasse le travail à ma place et ce n'est pas son rôle", a expliqué l'étudiant.

Il compte saisir le tribunal administratif de Nancy pour contester la décision prise.

A lire aussi:

Bac français et sciences - rattrapages, redoublement, changement de filière: le fonctionnement des épreuves anticipées

Résultats du bac: peut-on contester les notes d'un examen?

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'étudiant malvoyant compte contester la décision en justice.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-