Nancy: passé à tabac par une bande de jeunes, un SDF en mort cérébrale

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Nancy: passé à tabac par une bande de jeunes, un SDF en mort cérébrale

Publié le 24/06/2019 à 15:46 - Mise à jour à 16:17
© DENIS CHARLET / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Dans la nuit du dimanche 23 au lundi 24, un SDF de 56 ans a été battu par u groupe de jeunes près de la gare de Nancy. La victime est en état de mort cérébrale. Trois suspects ont été arrêtés.

L'altercation était sans doute banale, elle a pourtant dégénéré en déchaînement de violence. Un homme est en état de mort cérébrale après avoir été passé à tabac par une bande de jeunes à Nancy.

Les faits se déroulent dimanche 23 à deux pas de la gare de la préfecture de la Lorraine. Comme le rapporte l'Est républicain, un groupe de jeunes, après une première altercation, est revenu à la charge pour prendre à partie un homme de 57 ans.

La malheureuse victime a été mise à terre avant d'être frappée à coups de barre de fer au niveau de la tête sur le parvis de la gare après des premiers coups à l'intérieur de celle-ci. Les secours ont transporté le malheureux à l'hôpital où celui-ci a été déclaré comme étant en état de mort cérébrale.

La police a pu arrêter trois mineurs qui ont été placés en garde à vue. Les suspects, deux Kosovars et un Turc, sont âgés de 14 et 15 ans. L'enquête doit permettre d'identifier les autres agresseurs, puisqu'une demi-douzaine de jeunes se seraient acharnés sur la victime.

Lire aussi: Des automobilistes passent à tabac un policier sur la N10, le fonctionnaire risque de perdre un œil

Comment expliquer un tel déchaînement de violence? Selon les premiers éléments connus, la victime est décrite comme un SDF, errant régulièrement autour de la gare. Selon la presse locale, une accusation à son encontre d'agression sexuelle sur une fille proche du groupe de jeunes serait à l'origine du déferlement de violence aveugle.

Un juge d'instruction sera saisi ce mardi pour prendre en charge le dossier et un appel à témoins a été lancé par la police pour recueillir les éléments nécessaires à l'identification de tous les agresseurs.

Voir aussi:

Jaloux, il passe sa copine à tabac et lui arrache la langue à mains nues

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Trois suspects ont été arrêtés dans cette affaire, la victime est en état de mort cérébrale.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-