Nancy: un ancien gendarme a-t-il commandité des vidéos de viols en direct?

Nancy: un ancien gendarme a-t-il commandité des vidéos de viols en direct?

Publié le 03/03/2019 à 13:03 - Mise à jour à 13:04
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un ancien gendarme a été mis en examen lundi 25 à Nancy. Il est soupçonné d'avoir commandité et visionné des vidéos de viols et d'agressions sexuelles sur des mineurs et en direct filmées aux Philippines.

Un ancien gendarme a été arrêté et placé en garde à vue à Nancy lundi. Il est soupçonné de complicité de viol et d'agression sexuelle sur mineur de 15 ans.

Cette arrestation a eu lieu grâce à une enquête internationale et, au départ, à un signalement du Homeland Security Investigation (HSI): une agence fédérale américaine particulièrement compétente dans les affaires d'abus sexuels sur mineurs.

Le HSI a ainsi indiqué à l'Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP), qu'un Français semblait être commanditaire de nombreux actes de viols et d'agressions sexuelles sur mineurs.

A voir aussi: Perpignan: le prêtre pédophile était aumônier chez les scouts

Entre 2017 et 2018, cet ancien gendarme aurait donc regardé et commandé des vidéos d'abus sexuels commis en direct aux Philippines.

L'ancien militaire a reconnu les faits mais a soutenu que "les faits concernant des mineurs ne portaient que sur très peu de transactions" et que la grande majorité des vidéos qu'il avait en "grande majorité" regardé des "spectacles" d'adultes.

Au total, 26 transactions financières vers les Philippines ont été découvertes, pour un montant total de 82.235 pesos philippins, soit environ 1.380 euros). Le procureur de la République de Nancy a indiqué à RTL que des échanges Internet entre l'ancien gendarme et un interlocuteurs philippin avaient été découverts.

Deux mineurs étaient mentionnés dans les conversations "dont l'un aurait une agression sexuelle et l'autre un viol".

A lire aussi:

L’ex-pédophile fait le "taxi" pour des enfants de maternelle: pas d'infraction

La fille de Michel Sardou témoigne après avoir subi un viol collectif

Isère: il agressait sexuellement des adolescentes et des personnes âgées, la piste d'un violeur en série?

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un ancien gendarme a été mis en examen lundi, il est accusé d'avoir commandité des vidéos de viols en direct.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-