Nancy: un jeune dealer confond des policiers avec ses amis et se fait arrêter pour détention de drogue

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Nancy: un jeune dealer confond des policiers avec ses amis et se fait arrêter pour détention de drogue

Publié le 06/11/2017 à 17:00 - Mise à jour à 17:07
© DENIS CHARLET / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un jeune dealer de 17 ans s'est fait arrêter par des policiers vendredi à Nancy (Meurthe-et-Moselle). Il avait pris les hommes de la patrouille pour des amis alors qu'il était en possession d'héroïne et de cocaïne.

En Meurthe-et-Moselle, un jeune vendeur de drogue s'est fait arrêter bien malgré lui par des policiers vendredi 3. Le garçon de 17 ans se trouvait sur un parking de Vandoeuvre-lès-Nancy. Apercevant une patrouille des policiers de la brigade anti-criminalité (BAC) de Nancy, le jeune garçon est allé à leur rencontre au lieu de les fuir.

Il était en effet persuadé qu'il les connaissait: "il a confondu nos quatre hommes avec des proches, des connaissances", a déclaré une source syndicale au site Actu.fr. Mais son comportement suspect sur ce parking d'un quartier sensible de la banlieue de Nancy a questionné les membres des forces de l'ordre qui n'étaient décidément pas ses amis et qui se sont présentés à lui.

Angoissé par son erreur, le vendeur de drogue a alors tenté de faire demi-tour et de les fuir, en vain. Il a vite été rattrapé par les quatre membres de la police qui n'ont pas eu de mal à lui faire avouer son méfait. "Il s'est trahi lui-même", a renchéri une source policière au site Internet.

Après seulement quelques questions, le jeune dealer a avoué être en possession de drogue. Dans sa sacoche, il conservait pas moins de 70 doses d'héroïne et de cocaïne qui étaient prêtes à être vendues.

Il a donc été arrêté par ces quatre policiers, qui voulaient seulement se dégourdir les jambes, et placé en garde à vue. Il va être poursuivi pour "transport et détention de stupéfiants". Le jeune garçon originaire de Pompey, au nord de Nancy, sera présenté à un juge des enfants comme il était mineur au moment des faits.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le jeune a fait une erreur qui lui a valu d'être arrêté.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-