Nantes: ivre, le voleur reste le bras coincé dans la voiture et doit appeler la police

Nantes: ivre, le voleur reste le bras coincé dans la voiture et doit appeler la police

Publié le 07/06/2017 à 11:54 - Mise à jour à 12:04
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Alors qu'il opérait un vol à la roulotte, un individu de 27 ans est resté le bras coincé dans la voiture qu'il ciblait dans la nuit de dimanche à lundi. Une situation qui a grandement facilité le travail des policiers pour son interpellation. Ivre, l'homme a également eu un comportement surprenant en garde à vue.

Peut-être devrait-il envisager une reconversion, malgré son expérience en la matière. Un homme de 27 ans a été interpellé dans la nuit de dimanche 4 à lundi 5 alors qu'il tentait de voler des objets de valeurs dans une voiture stationnée à Nantes. L'arrestation n'a probablement pas été la plus difficile de la carrière des fonctionnaires. Et pour cause, l'individu était resté coincé et c'est son appel à l'aide qui a entraîné l'intervention des forces de l'ordre.

Pour commettre son forfait, l'homme a tenté de forcer la portière du véhicule avant d'y passer le bras, et s'est retrouvé coincé jusqu'au coude dans l'ouverture qu'il avait pratiqué, raconte Ouest France. Il n'a donc eu d'autres choix que d'appeler les pompiers, lesquels ne sont bien sûr pas venus seuls mais accompagnés de policiers qui ont procédé à l'interpellation de ce voleur à la roulotte.

Loin de l'excuser, son alcoolémie peut peut-être expliquer comment il en est arrivé là. Il a en effet été contrôlé au poste de police avec un taux de près d'un gramme d'alcool dans le sang. De quoi trouver également trouver une explication à son comportement dans sa cellule, où cet individu décidément passionné de travaux manuels a consciencieusement entrepris de démonter le mécanisme de la chasse d'eau, précise France Bleu.

Il devra répondre de ses actes devant le tribunal de grande instance de Nantes le 11 décembre prochain mais a été laissé libre en attendant son procès.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'homme avait près d'un gramme d'alcool dans le sang.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-