Nantes: moqués par les clients d'un bar, les CRS répondent avec des bombes lacrymogènes (vidéo)

Nantes: moqués par les clients d'un bar, les CRS répondent avec des bombes lacrymogènes (vidéo)

Publié le 16/04/2018 à 11:17 - Mise à jour à 11:25
©Christophe Simon/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

En marge d'une manifestations en soutien aux occupants de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, des CRS ont gazé la terrasse d'un café à Nantes. Les clients s'étaient moqués des forces de l'ordre.

De nombreux internautes se sont indignés face à la violente réaction de CRS samedi 14 à Nantes, en marge d'une manifestation en soutien aux occupants de Notre-Dame-des-Landes.

Ils étaient chargés de veiller à la sécurité du défilé qui selon la police a rassemblé 6.700 personnes. Mais ils étaient postés face à la terrasse d'un bar où des personnes étaient installées.

A voir aussi: NDDL - les opérations de gendarmerie continuent au 8e jour

Certains clients se sont moqués et ont critiqué les CRS qui n'ont visiblement pas du tout apprécié les remarques. Ils ont utilisé des bombes lacrymogènes sur la terrasse alors que des enfants s'y trouvaient. Une femme enceinte était même présente selon le propriétaire de l'établissement.

"Colère colère! Les CRS viennent de gazer gratuitement toute ma terrasse avec des enfants des poussettes et une femme enceinte. Ils ont gazé l’intérieur du bar, pris mes chaises pour les jeter sur les clients et amis!", s'est insurgé le responsable du bar sur sa page Facebook.

"C'est ça ou la matraque", lui auraient répondu les CRS lorsqu'il leur a demandé pourquoi ils avaient fait une telle chose. Le gérant de l'établissement a appelé les internautes à se plaindre à la préfète de Loire-Atlantique pour protester contre leurs agissements.

La publication a été partagée plus de 740 fois sur Facebook et des centaines de personnes ont commenté pour s'insurger contre cette utilisation "abusive" de gaz lacrymogène. D'autres ont cependant défendu les forces de l'ordre, pour elles les clients n'avaient pas à se comporter de la sorte.

"Ils ont arrosé leur gaz partout. Il y en avait à l’intérieur, sur les murs, sur la poussette d’un petit de 9 mois. Tout le monde était choqué, des enfants pleuraient. Je ne comprends pas ce qui leur a pris. Pour moi, c’est une agression gratuite", a indiqué Julien Lassourd, le gérant du bar, dont les propos ont été rapportés par 20 Minutes.

Pas moins de 12 interpellations ont été effectuées en marge de cette manifestation. Selon la police 64 membres des forces de l'ordre ont été blessés.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les CRS ont aspergé une terrasse de gaz lacrymogène à Nantes, les clients du bar s'étaient moqué d'eux.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-