Saint-Herblain: une policière percutée par une voiture, le fuyard blessé par balle

Saint-Herblain: une policière percutée par une voiture, le fuyard blessé par balle

Publié le 15/04/2017 à 13:16 - Mise à jour à 13:17
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une policière qui tentait d'arrêter un homme, qui roulait à bord d'une voiture volée, a été blessée aux jambes ce samedi matin à Saint-Herblain près de Nantes. Ses jours ne sont pas en danger. Un autre policier a tiré à plusieurs reprises sur le véhicule pour le stopper, blessant le suspect au niveau de l'omoplate.

Un homme âgé d'une vingtaine d'années et connu des services de police pour vols avec arme et trafic de stupéfiants a été arrêté ce samedi 15 au matin, selon Presse Océan, après avoir percuté une policière avec la voiture qu'il venait de voler, à Saint-Herblain, près de Nantes.

Les faits se sont déroulés avant 7h ce samedi matin. L'individu circulait à bord d'une Audi A3 volée au cours de la nuit quand il est tombé nez-à-nez avec les policiers. En tentant de fuir, il a heurté une policière âgée de 38 ans et l'a blessée aux jambes. Elle a été hospitalisée rapidement mais ses jours ne sont pas en danger.

Pour stopper sa course, un autre agent a fait feu sur le véhicule à plusieurs reprises, atteignant le fuyard au niveau de l'omoplate. L'individu a malgré tout continué sa course avant d'abandonner la voiture plus loin près d'un parking, et de continuer à s'échapper en marchant.

Il a été interpellé près de deux heures après l'accident non loin de chez lui. Réfugié chez un ami, il a voulu fuir par la fenêtre du logement où il se trouvait avant d'être finalement stoppé par un policier. Il a ensuite été transporté à l'hôpital puis placé en garde à vue, ses jours n'étant pas non plus en danger.

Une enquête a été ouverte et confiée au SRPJ de Nantes. A noter aussi que trois autres personnes, qui ont aidé le suspect à se cacher après l'agression de la policière, ont également été placées en garde à vue.

Cet incident intervient dix jours après un autre fait divers, également à Saint-Herblain. Un déséquilibré avait semé la panique en tirant en l'air avec un fusil à l'entrée d'un centre commercial, et en criant "Allah Akbar", avant d'être arrêté par la police. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La policière touchée aux jambes a été rapidement prise en charge par les secours. Ses jours ne sont pas en danger.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-