Nantes: atteint de graves troubles psychiatriques et armé de plusieurs sabres, il est arrêté sur la marché de Noël

Nantes: atteint de graves troubles psychiatriques et armé de plusieurs sabres, il est arrêté sur la marché de Noël

Publié le 07/12/2017 à 07:04 - Mise à jour à 07:07
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Lundi en début de soirée, un homme de 32 ans a été arrêté en plein cœur de Nantes, sur le marché de Noël de la ville. L'individu était armé de sabres (dont il ne s'est pas servi) et était connu des autorités médicales pour ses antécédents psychiatriques lourds.

On ne sait pas encore s'il en aurait fait usage, mais les policiers qui l'ont contrôlé ont vu juste. Un homme âgé de 32 ans a été arrêté mercredi 6 sur le marché de Noël (Loire-Atlantique). La cause? Le trentenaire transportait à sa ceinture pas moins de trois sabres japonais, sans aucune justification pour expliquer le port de ces armes blanches.

Il était environ 18h20 lorsque l'individu a été repéré. Et il ne faisait visiblement rien pour se cacher. Marchant en effet à vive allure dans le centre ville, le suspect avait rabattu la capuche de son vêtement sur sa tête, et, détail curieux, portait une paire de lunette de soleil. Inutile de dire qu'à cette heure de la journée, un soir de décembre, il faisait déjà nuit sur la ville.

Repéré par la brigade de surveillance des transports en commun, puis par la police, l'individu est contrôlé. Les forces de l'ordre découvrent qu'il transporte avec lui ces trois lames, mesurant 35, 45 et 65 centimètres, à sa ceinture. N'ayant agressé personne avec, et rien ne montrant qu'il comptait le faire, il est malgré tout placé en garde à vue.

Lire aussi: Toulouse: un contrôleur lui demande de valider son ticket, l'usager l'agresse un sabre

Dans les locaux de la police, l'homme a alors tenu des propos confus et étranges. Rapidement identifié, il apparaîtra que le trentenaire est bien connu des services psychiatriques de l'hôpital Sait-Jacques, et présente de lourds antécédents de pathologies mentales sévères.

Les sabres ont donc été confisqués et, sans surprise, aucune poursuite n'a été engagée contre le suspect à l'issue de sa garde à vue. Il a cependant quitté le commissariat pour rejoindre, sans détour, les urgences psychiatriques du CHU de Nantes.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'homme était armé de sabres sur le marché de Noël.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-