Nantes: un adolescent de 17 ans se tue en tombant du toit du gymnase où il fêtait un anniversaire

Nantes: un adolescent de 17 ans se tue en tombant du toit du gymnase où il fêtait un anniversaire

Publié le 19/02/2017 à 12:09 - Mise à jour à 12:11
©Frédéric Bisson/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un jeune homme de 17 ans, qui fêtait les 18 ans d'un ami, est tombé dans la nuit de vendredi à samedi à travers la toiture d'un gymnase à Nantes, sur laquelle il était monté pour s'amuser.

La soirée de fête s'est transformée en cauchemar. Un adolescent de 17 ans a perdu la vie, dans la nuit de vendredi 16 à samedi 17 à Nantes en Loire-Atlantique, après avoir fait une terrible chute depuis le toit d'un gymnase, rapportent Ouest-France et Presse Océan.

Il était monté peu après minuit, avec deux amis, sur le toit du gymnase Raphaël-Lebel, situé à l’entrée du parc du Grand-Blottereau, "pour s'amuser" précise Presse Océan. La soirée festive organisée pour les 18 ans d'un ami de la victime se déroulait dans la salle municipale attenante.

La jeune victime était montée sur le toit du bâtiment par le biais d'une échelle extérieure. Une fois sur le toit, les trois amis ont fait quelques pas sur la surface en verre synthétique. Cette dernière n'a pas supporté le poids l'adolescent et s'est effondré sous lui. La victime a fait une chute fatale de plus de huit mètres. Ses amis ont immédiatement appelé les secours qui sont arrivés rapidement sur les lieux du drame.

Malgré 40 minutes de massage cardiaque prodigué par les pompiers, le jeune homme est décédé sur place vers 1h20. L’enquête de police autour de cet accident doit déterminer les circonstances exactes du drame. La victime avait bu de l’alcool au moment du drame. Une cellule psychologique a été mis en place pour prendre en charge les autres invités de la fête qui a tourné au drame.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La jeune victime était montée sur le toit du bâtiment par le biais d'une échelle extérieure.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-