Nantes: un mouton égorgé et pendu dans un parc public pour un barbecue

Nantes: un mouton égorgé et pendu dans un parc public pour un barbecue

Publié le 09/08/2017 à 08:01 - Mise à jour à 08:05
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Pendu par une patte à un arbre au bord d'un plan d'eau, un mouton a été saigné lundi dans un parc public près de Nantes (Loire-Atlantique) pour un barbecue. Au total, quatre personnes ont été interpellées par les forces de l'ordre.

C'était dans un parc public près de Nantes (Loire-Atlantique). Lundi 7, des passants ont appelé les forces de l'ordre, leur expliquant qu'ils avaient vu plusieurs jeunes personnes en train de maltraiter un mouton. Avertis, les policiers se sont donc rendus sur place et ont constaté, à leur arrivée, que l'animal était pendu par une patte à un arbre et qu'il avait été "presque totalement" égorgé. Les faits se sont déroulés au bord d'un plan d'eau, à quelques mètres d'un chemin de promenade où se baladent de nombreuses personnes dont des enfants.

A proximité se trouvait une personne avec un couteau ensanglanté dans la main. D'après les services de police, qui ont également trouvé une machette non loin des lieux, l'individu a reconnu "avoir acheté le mouton pour 80 euros l'après-midi même aux fins de réaliser un méchoui". Au total, une quinzaine de personnes devaient participer à ce barbecue. Tables et chaises avaient déjà été installées.

"C’est assez courant, dans ce parc, d’être confronté à ce genre de pratique. Mais rarement en plein milieu du mois d’août", a expliqué un policier municipal à Ouest-France, qui a relayé l'information.

Finalement, les quatre personnes qui se trouvaient le plus proche de l'animal ont été interpellées et conduits au commissariat avant d'être remis en liberté. Et parmi eux: deux ont reconnu avoir acheté et tué le mouton. Ils seront entendus ultérieurement par la justice. Quant à l'animal, il a été décroché par les policiers, coupant court au barbecue. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Au total, quatre personnes ont été interpellées.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-