Nantes: une femme retrouvée morte poignardée chez elle, pas de trace d'effraction

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Nantes: une femme retrouvée morte poignardée chez elle, pas de trace d'effraction

Publié le 11/03/2019 à 13:46 - Mise à jour à 14:03
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Samedi 9 dans la soirée, une coiffeuse qui n'avait plus donné de nouvelles à ses proches a été retrouvée morte dans son appartement, poignardée à plusieurs reprises. Aucune trace d'effraction n'a été relevée.

Le mystère reste pour l'instant entier. Seule certitude: la femme a été assassinée à son domicile dans des circonstances pour l'instant inconnues. A Nantes, une femme âgée de 39 ans a été retrouvée morte dans son appartement dimanche 10. C'est le procureur de la République de Nantes qui a confirmé l'information, comme le rapporte le journal local Ouest-France.

Les proches de la victime s'inquiétaient de ne plus avoir de nouvelles de la quadragénaire, coiffeuse de profession et habitant dans le quartier de l'Hippodrome. Celle-ci ne s'était pas rendue à son travail depuis plusieurs jours sans explication. Elle n'était pas non plus venue récupérer ses enfants à son ancien compagnon alors qu'elle en avait la garde pour le week-end.

La porte du logement a finalement été ouverte samedi 9 dans la soirée et les secours n'ont pu que découvrir le cadavre de la malheureuse. Elle avait été tuée à l'arme blanche, de plusieurs coups au niveau du thorax et de l'abdomen.

Voir aussi - Il poignarde 19 fois son ex-petite amie: 15 ans de réclusion

Certains éléments de l'affaire sont troublants: la porte n'aurait pas été forcée et était  fermée de l'intérieur.  Certains effets de la victime aurait cependant disparu comme son sac à main. Est-ce un cambriolage sans effraction qui a mal tourné? Une rencontre qui s'est terminée en meurtre et en vol crapuleux? La police judiciaire de Nantes a été chargée de l'enquête pour faire la lumière sur ce meurtre.

Lire aussi:

Somme: une jeune femme enceinte poignardée à mort dans un hôtel

A 17 ans, elle risque 30 ans de prison pour avoir poignardé une autre fille

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La police enquête pour faire la lumière sur ce meurtre mystérieux.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-