Naufrage d'un navire de tourisme à Budapest: 7 morts et 21 disparus

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Naufrage d'un navire de tourisme à Budapest: 7 morts et 21 disparus

Publié le 30/05/2019 à 11:42 - Mise à jour à 11:52
©GERGELY BESENYEI / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un navire de tourisme a coulé mercredi 29 au soir dans le Danube, vraisemblablement suite à une collision. Sept touristes Sud-coréens sont morts et 21 sont portés disparus. Les recherches ont lieu dans des conditions météorologiques particulièrement difficiles.

Le bilan provisoire fait état de 7 morts, mais il risque de largement s'alourdir dans les heures et les jours qui viennent, 21 personnes étant ce jeudi portées disparues après le naufrage d'un bateau de touristes dans le Danube, mercredi à Budapest.

Dans la soirée, le navire a sombré rapidement entre le pont des Chaînes et le pont Marguerite, au cœur du quartier historique et touristique de la capitale hongroise, alors que les conditions météorologiques étaient particulièrement mauvaises.

L'embarcation transportait 33 touristes sud-coréens et deux membres d'équipage hongrois. Seules sept personnes avaient été repêchées mercredi soir, et hospitalisées en état d'hypothermie et de choc.  

Voir: Naufrage de l'Estonia en 1994: décision sur l'indemnisation le 19 juillet

Les premiers rapports des autorités font état d'une collision avec un autre navire mais les conditions exactes du drame restent à établir. D'importants moyens ont été déployés par les autorités locales pour participer à des recherches qui s'avèrent très difficiles.

Depuis le début du mois de mai, Budapest connaît d'importantes précipitations qui ont largement fait monter le niveau du Danube. Des conditions dantesques qui favorisent un courant très fort. L'espoir de retrouver des survivants alors que la température de l'eau oscille entre 10 et 15 degrés apparaît bien faible.  

Mihaly Toth, un porte-parole du propriétaire du bateau, Panorama Deck, a indiqué à l'agence de presse hongroise MTI que le bateau faisait l'objet d'un entretien régulier et n'avait pas de problèmes techniques.

"C'était une visite touristique de routine", a-t-il dit. "Nous ne savons rien sur ce qui s'est passé. Les autorités enquêtent. Tout ce que nous savons c'est qu'il a coulé vite", a poursuivi M. Mihaly.

Lire aussi:

Naufrage de migrants: "ils sont morts un à un", "devant mes yeux"

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une vingtaine de disparus étaient recherchés à Budapest dans des conditions dantesques jeudi 30.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-