Nehuda et Ricardo: une plainte déposée contre eux pour menace de mort sur mineur

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Nehuda et Ricardo: une plainte déposée contre eux pour menace de mort sur mineur

Publié le 21/09/2017 à 20:44 - Mise à jour à 20:52
©Capture d'écran Instagram
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Après avoir été soupçonnés de violences sur leur fille de quatre mois, Ricardo et Nehuda auraient également menacé un enfant de mort, selon les informations rapportées par le blogueur Jeremstar. La mère du petit aurait porté plainte.

Nehuda et Ricardo sont une nouvelle fois mêlés à une sombre histoire. Après avoir été impliqués dans une affaire de violences volontaires sur leur fille de quatre mois, ils sont cette fois-ci soupçonnés d'avoir menacé de mort un enfant.

Tout a commencé en février dernier. Comme l'a expliqué Jeremstar sur son blog, les deux tourtereaux avaient pris la décision de se séparer de leur chien nommé Tyson avec qui ils apparaissaient souvent sur les réseaux sociaux. Une amie à la jeune femme avait alors accepté de le recueillir mais avait été contrainte de revenir sur sa décision, l'animal provoquant trop de dégâts à son domicile. Remis au couple, l'animal avait ensuite été déposé à la SPA de Pierrelatte qui avait rapidement posté sur sa page Facebook un message "pour le faire adopter".

Sur les réseaux sociaux, l'amie de Nehuda avait donc souhaité apporté son aide pour que le chien trouve le plus rapidement une nouvelle famille. Elle avait alors écrit un commentaire précisant qu'elle pouvait donner aux personnes intéressées des "renseignements" confirmant au passage qu'il s'agissait bien du chien de Nehuda et Ricardo.

Seulement voilà: Ricardo et Nehuda ne voulaient visiblement pas que l'histoire s'ébruite. Les deux amoureux s'en seraient alors pris violemment à la jeune femme, menaçant sa vie et celle de son enfant. "Le Mercredi 15 Février 2017, j’ai eu Nehuda au téléphone et c’est là qu’elle m’a hurlé dessus en me disant: +Je te préviens, enlève ton fils de l’école parce que je vais crever ton fils+. Elle me l’a répété à plusieurs reprises, en boucle, en me disant: +Tu ne sais pas à qui tu as affaire+. Dans la conversation, j’entendais Ricardo derrière dire aussi: +Oui, on va crever ton gosse+".

Nehuda aurait ensuite poursuivi ses menaces par sms: "Ton fils, enlève le de l’école. Mes amis à moi, malheureusement pour toi, ne sont pas des gens fréquentables donc armez-vous. Sois prudente", aurait-elle ainsi écrit à celle qui était supposée être son amie. Face à ses propos, elle a alors décidé de porter plainte et aurait même été contrainte de placer sous surveillance policière son enfant.

Pour elle, Nehuda n'est plus la même. Il faut qu'elle "réagisse, qu’elle arrête les réseaux sociaux, qu’elle se concentre sur sa fille, sa passion la musique et qu’elle retrouve une vie normale", a-t-elle expliqué. Et d'ajouter: "Je pense qu’elle n’arrive plus à assumer la célébrité et là, elle a été trop loin en menaçant mon enfant. Même si elle s’excuse, je ne retirerai pas ma plainte".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les problèmes continuent pour Ricardo et Nehuda.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-