New York et Washington à l'arrêt à cause de la tempête "Snowzilla"

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 24 janvier 2016 - 11:13
Image
La tempête Jonas s'abat sur New York
Crédits
©Spencer Platt/Getty Images North America/AFP
Jonas a atteint New York dans la nuit de vendredi à samedi.
©Spencer Platt/Getty Images North America/AFP
La tempête Jonas, surnommée "Snowzilla", continue de submerger les villes de la côté est des Etats-Unis. A New York comme à Washington, les rues sont impraticables et les autorités appellent les habitants à redoubler de prudence. Le total de neige enregistré samedi flirte avec des records historiques.

La côte est des Etats-Unis est totalement paralysée par ce qui semble être l'une des plus importantes tempêtes qu'a connues le pays. Après Washington, c'est au tour de New York de subir la tempête Jonas, surnommée "Snowzilla" en référence au monstre Godzilla. Il semblerait que le phénomène climatique porte bien son nom puisque les routes et les transports n'étaient pas utilisables samedi 23 janvier, dans des rues de toute façon quasi désertes.

A l'instar de Washington où il est tombé 56 cm de neige, la Grosse pomme semble avoir été prise au dépourvu par l'importance de Jonas : 64 cm sont tombés du côté de Central Park, un record. Son arrivée avait été largement anticipée, pourtant les autorités ont été débordées toute la journée de samedi tandis que le bilan de ces intempéries a été revu à la hausse dimanche : de 15 à 18 morts en raison d'accidents de la circulation ou encore de crises cardiaques en déblayant la neige. 

Par ailleurs des milliers de foyers de la côte est demeurent privés de courant. Durant toute la journée de samedi, les autorités sont intervenues publiquement comme le maire de New York, Bill de Blasio, qui évoque "l'une des pires tempêtes de neige de l'histoire de la ville". Ce dernier a incité les habitants à rester chez eux et a annoncé l'interdiction de toute circulation routière. Le gouverneur de l'Etat de New York a quant à lui déclaré l'état d'urgence.

Au total, onze Etats, dont certains en proie à des inondations, sont concernés par cet état d'urgence. Selon le National Weather Service, la tempête devrait toucher à sa fin dimanche. Les habitants ont été prévenus que la circulation sera rétablie avant lundi et les services de propreté de la ville travaillent déjà d'arrache-pied pour rendre les routes praticables.