Nice: atteint d'une sévère grippe, un enfant de 2 ans dans le coma

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Nice: atteint d'une sévère grippe, un enfant de 2 ans dans le coma

Publié le 19/01/2018 à 15:53 - Mise à jour à 16:13
©Swoan Parker/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un enfant de deux ans a été admis en urgence à l'hôpital Lenval de Nice en raison de graves complications survenues à la suite d'un syndrome grippal, selon les informations rapportées ce vendredi par "Var-Matin". Il est actuellement dans le coma.

Ses parents vivent un calvaire. Un enfant de deux ans a été admis en urgence à l'hôpital Lenval de Nice (Alpes-Maritimes) en raison de graves complications survenues à la suite d'un syndrome grippal. Originaire du Var, le bambin est actuellement dans le coma, selon les informations rapportées ce vendredi 19 par Var-Matin.

Tout a commencé la semaine dernière par une simple fièvre. Lorsqu'il est arrivé à la crèche, vendredi 12, le petit a commencé à se sentir mal, suscitant l'inquiétude de sa mère. Face aux symptômes ressentis par son enfant, elle s'est donc rendue dans un cabinet médical où on a diagnostiqué au petit garçon un début de grippe. Pour en venir à bout, le médecin en charge de l'enfant a donc préconisé deux jours de repos tout en prescrivant un traitement pour faire baisser la fièvre.

Mais toutes ces prescriptions n'ont pas suffit à le remettre sur pieds. En effet, l'état du petit garçon s'est dégradé 48h plus tard. Face à cette situation, ses parents ont donc été contraints d'appeler les pompiers, lesquels ont décidé de transporter l'enfant à l’hôpital Bonnet de Fréjus–Saint-Raphaël avant de le transférer à l’hôpital Lenval à Nice. D'après les derniers éléments divulgués, il souffrirait de complications neuro-méningées très graves liées au virus de la grippe.

A lire aussi - Contre une épidémie de grippe "exceptionnelle", un vaccin plus efficace?

De lourdes conséquences qu'auraient pu être évitées selon la mère de famille. "Il y a un traitement qui aurait pu lui être donné avant. (...) Après le malheur, on s'active à faire bouger les choses. Je suis en colère et tellement triste. Mon bébé de 2 ans et demi, qui a toute la vie devant lui, est dans un état critique", a-t-elle déclaré au quotidien.

Rapidement, la crèche multi-accueil de Sainte-Maxime dans laquelle le petit se rendait ainsi que la protection maternelle et infantile ont été prévenues de la situation. Tous les établissements destinés à la petite enfance ont donc été désinfectés. Même chose pour les jouets des bambins.

D'après les informations rapportées par le réseau Sentinelles, le taux d'incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimé à 339 cas pour 100.000 habitants la semaine du 8 au 14 janvier, soit 221.000 nouveaux cas. Au total, depuis ces cinq dernières semaines, plus d'1,1 million de personnes auraient consulté un médecin généraliste pour ce motif.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Atteint d'une sévère grippe, un enfant de deux ans est actuellement dans le coma.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-