Nice: des travaux d'intérêt général pour avoir déposé une carcasse de sanglier devant la mosquée

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Nice: des travaux d'intérêt général pour avoir déposé une carcasse de sanglier devant la mosquée

Publié le 13/10/2016 à 08:24
©Valéry Hache/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Deux hommes, ivres, avaient abattu un sanglier et déposé sa carcasse devant une mosquée de Nice. Le tribunal les a reconnu coupables de "provocation non publique à la discrimination en raison de la religion".

Leur geste les conduira chacun à devoir effectuer 80 heures de travaux d’intérêt général. Ainsi en a décidé le tribunal correctionnel de Nice dans l’affaire de la carcasse de sanglier déposé dans la nuit du 7 au 8 juin  devant la mosquée En-Nour par deux individus.

La présidente du tribunal a condamné les deux hommes pour "provocation non publique à la discrimination en raison de la religion" en lieu et place des faits de "violences en raison de l’appartenance religieuse" initialement retenus.

Les deux condamnés devront en outre verser 1.000 euros de dommages pour "préjuidce moral" à l’association culturelle Nice La Plaine qui gère la mosquée, et un euro symbolique à la Licra, SOS Racisme et la Ligue des droits de l’homme qui s’étaient portés parties civiles.

Le soir des faits, les deux hommes, passablement alcoolisés, avaient déposé le cadavre d’un sanglier -qu’ils avaient abattus plus tôt sur leur terrain- devant la mosquée En-Nour. Selon l’enquête et les conclusions du parquet, les hommes ne font partie d’aucun groupuscule extrêmiste, ayant seulement agi par "pure bêtise".

Cette condamnation intervient le lendemain d’un fait pratiquement similaire, puisqu’une tête de sanglier a été retrouvée le mardi 11, toujoures devant la même mosquée, au petit matin. "C'est la deuxième fois et j'espère la dernière", a déclaré l'imam Mahmoud Benzamia. La mosquée En-Nour connaît une période particulièrement agité car, outre ces deux agressions, le lieu de culte avait pu voir le jour en juillet dernier après une décision du Conseil d’Etat, la municipalité s’étant opposée à son ouverture par arrêté.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La mosquée En-Nour a été victime à plusieurs reprises de ce type d'agressions.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-