Nice: excédés par les retards, ils bloquent les TER, la SNCF blâme les grèves

Nice: excédés par les retards, ils bloquent les TER, la SNCF blâme les grèves

Publié le 13/07/2018 à 18:13 - Mise à jour à 18:21
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Plusieurs dizaines d'usagers du TER ont bloqué la circulation des trains en gare de Saint-Riquier à Nice ce vendredi matin. Ils sont descendus sur les voies après l'annonce de nouvelles suppressions de train. La SNCF évoque les conséquences de la grève.

C'était apparemment le retard de trop pour les usagers SNCF niçois prenant leur TER en gare de Saint-Riquier. Plusieurs dizaines d'entre eux ont bloqué les voies ce vendredi 13 pour protester dans une ambiance électrique qui a nécessité l'intervention des forces de l'ordre.

Sur cette ligne qui dessert notamment Saint-Laurent-du Var, Cagnes-sur-Mer, Villeneuve-Loubet, Antibes ou Cannes, les incidents sont devenus proverbiaux. C'est apparemment spontanément que les usagers, massés sur le quai suite à des annulations, ont fini pour certains par descendre sur les rails.

La situation a dégénéré vers 8h lorsque le message annonçant la suppression des trois prochains trains a retenti. Les voyageurs dénonçaient également le fait que les rames sont régulièrement bondées sur cet itinéraire. Fort heureusement, la présence de personnes sur les voies n'a pas entraîné d'accident. Après plus d'une heure de négociations entre représentants des usagers et de la SNCF et l'intervention de la police, le trafic a pu reprendre.

Lire aussi: SNCF - la CGT envisage une nouvelle grève le 27 juillet

Quant aux raisons de ces nouveaux retards, la SNCF et les syndicats se renvoient la balle. La Société des chemins de fer affirme en effet que la situation actuelle est une conséquence directe de la grève perlée qui s'est étalée d'avril à juin: "Depuis la sortie de grève, des problèmes matériels touchent cette ligne suite à la péremption des rames et leur maintenance. Cela a entraîné des suppressions ce matin et par conséquent une affluence voyageurs sur votre TER compromettant la sécurité et ainsi le départ", a-t-elle répondu à un usager sur Twitter.

La CGT Cheminots a réagi en assurant que ces suppressions de trains "sans préavis" étaient dues à un manque de matériel.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Pour la SNCF, ces retards sont la conséquence des grèves.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-