Nice: opération de police suite à des coups de feu, c'était en réalité un homme qui jouait avec des pétards

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Nice: opération de police suite à des coups de feu, c'était en réalité un homme qui jouait avec des pétards

Publié le 08/09/2017 à 10:18 - Mise à jour à 10:23
©Kenzo Tribouillard/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La police, dont l'unité d'élite du Raid, a bouclé un quartier de Nice ce vendredi matin car des habitants pensaient avoir entendu des coups de feu dans la rue. Les détonations étaient en fait dues à de simples pétards...

L'anecdote est révélatrice d'une certaine atmosphère de peur qui règne en France. Une importante opération de police a été déclenchée ce vendredi 8 très tôt dans la matinée dans le quartier tranquille du Parc-Impérial (ouest de Nice) suite à des appels effrayés de riverains. L'unité d'élite du Raid (forces spéciales de la police nationale) a même été mobilisée. Les habitants avaient entendus plusieurs détonations ressemblant à des coups de feu... mais qui se sont révélées être de simples pétards, rapporte France Bleu Azur.

Il était aux alentours de 5h30 ce vendredi matin lorsque le quartier est réveillé par ce qui pouvait ressembler à une petite fusillade. Immédiatement prévenues, les forces de l'ordre ont décidé d'employer les grands moyens et d'importants effectifs ont été dépêchés sur place. Les hommes du Raid, munis de leurs fusils d'assauts, protégés par des casques, gilets pare-balles et autres boucliers tactiques lourds ont même investi les lieux. Des images impressionnantes compulsées par Nice-Matin.

Le quartier a été entièrement bouclé, des habitants évacués et le lycée, tout proche, était inaccessible aux élèves, par mesure de sécurité.

Sauf que l'affaire n'était en réalité qu'une fausse alerte. Un suspect a ainsi été arrêté sans opposer de résistance: il jouait simplement avec des pétards, dont il avait des résidus sur lui. Il pourrait toutefois être sanctionné.

Un arrêté permanent (n°2010-00414 du 21 juin 2010) interdit ainsi "de façon permanente d’utiliser des artifices la nuit dans les zones urbanisées et sur la voie publique ainsi que dans tous les lieux où se tient un rassemblement de personnes et dans les immeubles d’habitation ou en direction de ces derniers". 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'unité d'élite du Raid a été déployée sur place.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-