Nice: sous l'emprise de l'alcool, un membre de la communauté juive provoque une dispute dans une synagogue

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Nice: sous l'emprise de l'alcool, un membre de la communauté juive provoque une dispute dans une synagogue

Publié le 09/04/2017 à 16:10 - Mise à jour à 16:12
©Victor/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Samedi soir, une dispute a éclaté dans une synagogue du centre-ville de Nice (Alpes-Maritimes). L'agresseur, membre de la communauté juive, était sous l'emprise de l'alcool. Il a été conduit en cellule de dégrisement et placé en garde à vue.

Il était sous l'emprise de l'alcool. Selon les informations de France 3 Côte d'Azur, une dispute a éclaté samedi 8 au soir dans une synagogue du centre-ville de Nice (Alpes-Maritimes). C'est un homme de la communauté juive qui aurait mis le feu aux poudres, contrairement à ce qui avait été dit en début de matinée. En état d'ébriété, l'agresseur se serait énervé pendant l'office et, après un différend verbal, il s'en serait pris à plusieurs personnes. D'après certains médias, l'homme, armé d'un objet métallique comme une barre, aurait blessé légèrement trois personnes dont des enfants. Une information confirmée par le parquet qui a également affirmé que la piste terroriste était totalement écartée.

Mais le président du CRIF Sud-Est, cité par Nice-Matin, a rapidement tenu à remettre les choses au clair. "Personne ne s'est introduit dans la synagogue de la rue Rossini, ce n'est pas une agression antisémite mais une malheureuse  altercation interne. Il s'agit d'un membre de notre communauté, présent à Nice depuis un mois, qui avait trop bu et s'est énervé pendant l'office de fin de Shabbat, a-t-il déclaré. Et d'jouter: "Il y a eu une altercation verbale et il s'en est pris à des jeunes de la synagogue. Il a été interpellé et conduit en cellule de dégrisement. Personne n'a été blessé". L'homme a ensuite été placé en garde à vue.

Suite à cet incident, le président de la région PACA et ancien maire de Nice, Christian Estrosi, joint par Franceinfo, a tenu à remercier les policiers qui "ont rapidement interpellé" l'individu.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le parquet de Nice a écarté la piste terroriste.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-