Nice: trois mineurs interpellés dans l'enquête sur les écoles vandalisées

Nice: trois mineurs interpellés dans l'enquête sur les écoles vandalisées

Publié le 21/08/2015 à 18:11 - Mise à jour à 18:54
©Capture d'écran/Itélé
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): MR
-A +A

Dans le cadre de l'enquête sur les actes de vandalismes perpétrés ces derniers jours à Nice contre des écoles, trois mineurs de 13 et 14 ans ont été interpellés.

Trois mineurs âgés de 13 et 14 ans ont été interpellés par la police de Nice en charge de l'enquête sur les actes de vandalismes dont ont été victimes ces dernières semaines des écoles de Nice et son agglomération. Les enquêteurs de la Brigade de répression des atteintes aux biens de la sûreté départementale qui dirigent cette enquête ont présentés les trois mineurs devant le parquet, a rapporté ce vendredi 21 le quotidien Nice matin

Les premiers éléments de l'enquête ont permis d'identifier formellement cinq suspects dans cette affaire en recoupant les témoignages, les images de vidéo-surveillance et les empreintes digitales présentes sur les lieux. Deux suspects restent encore activement recherchés par la police.

Selon les premiers éléments de l'enquête, le directeur départemental de la sécurité publique (DDSP) indique que "ces jeunes désœuvrés, livrés à eux-mêmes, trouvaient dans les écoles un lieu abrité où passer du temps et commettre des dégradations".

A Nice, quatre écoles primaires ont été vandalisées depuis le 4 août dernier. Du matériel informatique a été dérobé dans l'une d'entre elles tandis que dans les autres, des salles de classes ont été saccagées ainsi qu'un réfectoire.

Le maire de Nice, Christian Estrosi (LR), avait jugé ces actes "inqualifiables" et déclaré que "face à ce phénomène, l’État doit apporter une réponse ferme. Cela passe notamment par un durcissement des sanctions à l’égard de ceux qui s’attaquent à l’École de la République, qui doit rester un sanctuaire préservé de toute violence".

Le 3 août dernier, une école maternelle de Melun (Seine-et-Marne) avait été également le théâtre de dégradations perpétrées par une quinzaine d'enfants et adolescents âgés de moins de 14 ans.

 

 

Auteur(s): MR

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Trois mineurs ont été interpellés dans l’enquête sur les écoles vandalisées de Nice.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-