Nice: un jaloux met le feu au chat de sa compagne et le jette par la fenêtre

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Nice: un jaloux met le feu au chat de sa compagne et le jette par la fenêtre

Publié le 30/01/2016 à 09:21 - Mise à jour à 09:25
©Hadj/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

A Nice, un homme jaloux a jeté du 7e étage d'un immeuble le chat de sa compagne auquel il avait mis le feu. Placé en garde à vue, il devra répondre de ses actes devant la justice.

Une simple crise de jalousie s'est terminée par la mort tragique d'un animal de compagnie. Selon le parquet de la ville de Nice, un homme a été placé en garde à vue après avoir jeté du 7e étage d'un appartement le chat de sa compagne auquel il avait mis le feu dans la nuit du jeudi 28 au vendredi 29. D'après Nice-Matin, qui a révélé cette affaire, le trentenaire s'en serait pris à l'animal de la jeune femme pendant une crise de jalousie.

Le motif de la dispute ne manque pas de futilité. En effet, le compagnon jaloux souhaitait inspecter le téléphone de la jeune femme, ce à quoi elle lui a répondu que, au vu de l'heure tardive, il ferait mieux d'aller ce coucher. Une réponse qui n'a visiblement pas plu au trentenaire qui a réitéré sa demande "sinon je brûle le chat".

Essuyant un nouveau refus de la jeune femme, le compagnon jaloux s'est alors emparé du félin, l'a aspergé d'essence et l'a enflammé à l'aide d'un briquet. D'après le quotidien régional, le chat aurait alors mordu son tortionnaire avant de se cacher sous le canapé, qui a également pris feu. Afin d'éviter que les flammes ne se propagent dans l'appartement, le tortionnaire aurait alors jeté le chat du haut du 7e étage de cet immeuble du quartier de la Madeleine.

Arrivée sur les lieux, la police a fait appel aux services vétérinaires qui ont dû euthanasier l'animal, très grièvement blessé dans sa chute. Le conjoint jaloux a été placé en garde à vue. Outre les violences contre sa compagne ainsi que contre l'ex-mari de celle-ci venu la secourir, "lui-aussi a été accueilli par une volée de bois vert" précise Nice-Matin, le trentenaire devra répondre de cruauté envers les animaux. La SPA a porté plainte. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un homme jaloux a jeté du 7e étage d'un immeuble le chat de sa compagne auquel il avait mis le feu à Nice.

Newsletter





Commentaires

-