Nîmes: 6 mois de prison pour l'agression d'un couple d'homosexuels et la mort d'une des victimes

Nîmes: 6 mois de prison pour l'agression d'un couple d'homosexuels et la mort d'une des victimes

Publié le 03/05/2018 à 15:01 - Mise à jour à 15:06
© DAMIEN MEYER / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Deux jeunes hommes ont été condamnés à six mois de prison ferme et cinq mois de prison avec sursis mercredi à Nîmes pour avoir agressé un couple d'homosexuels. L'une des deux victimes était morte d'une crise cardiaque un mois après l'agression.

Deux jeunes hommes étaient jugés mercredi 2 au tribunal correctionnel de Nîmes, dans le Gard, pour violences volontaires en raison de l'orientation sexuelle des victimes. Ils ont été condamnés à six mois de prison ferme et cinq mois de prison avec sursis.

Les faits s'étaient déroulés à Pont-Saint-Esprit en juin 2017. Marc Gibelin s'était alors fait violement agressé par ces jeunes alors qu'il était dans la rue avec son compagnon.

D'après lui, ils avaient alors reçu des coups à cause de leur homosexualité. Mais l'affaire ne s'était pas arrêtée là puisqu'un mois après cette violente agression, son compagnon Michel, âgé de 50 ans, était décédé d'une crise cardiaque.

A voir aussi: "Vous les pédés, vous n'avez pas le droit de vivre" - 4 mois de prison avec sursis pour insultes homophobes

"Il n’arrêtait pas de nous appeler il était traumatisé d’avoir vu son compagnon de 60 ans se faire tabasser", a expliqué le collectif Idaho, qui aide les victimes d'actes homophobes et qui s'est constitué partie civile dans l'affaire en soutien à Marc Gibelin.

"Michel avant son agression était quelqu’un en pleine forme. Il s’investissait dans le domaine social et dans la cité. Après l’agression, il ne pouvait plus dormir, il avait peur du moindre bruit… Nous avons été obligés de déménager", a expliqué son compagnon peu avant le procès à France 3 Occitanie.

Les deux suspects, qui ont pu être identifiés grâce à des caméras de vidéosurveillance, ont toujours nié le caractère homophobe de cette agression. Ils ont finalement été condamnés à de la prison ferme et de la prison avec sursis.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les deux agresseurs du couple homosexuel ont été condamnés à de la prison ferme et de la prison avec sursis.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-