Nîmes: ivre et les cheveux teints en rose, il se masturbait devant des jeunes filles

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Nîmes: ivre et les cheveux teints en rose, il se masturbait devant des jeunes filles

Publié le 09/10/2017 à 17:49 - Mise à jour à 18:01
©Gile Michel/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Dans la nuit de vendredi à samedi, la police de Nîmes a interpellé un homme qui se masturbait devant des jeunes filles. Ivre et les cheveux teints en rose, le suspect a été placé en garde à vue.

L'affaire n'est pas banale. Un homme de 26 ans a été interpellé vendredi 6 dans le centre-ville de Nîmes alors qu'il s'était touché les parties intimes devant des jeunes filles dans un parc. Détail surprenant, le suspect avait les cheveux teints en rose. Ce qui a d'ailleurs permis son identification rapide par les forces de l'ordre rapporte Objectif Gard.

C'est dans l'après-midi que le commissariat de Nîmes a reçu de nombreux appels pour signaler un homme "de type africain et les cheveux roses" qui se masturbait dans un parc de la ville. Une fois rendu sur place, les policiers ont en effet pu constater qu'un homme répondant à ce signalement se trouvait dans un parc de la ville. Il a été interpellé et placé en garde à vue. Entendu par les forces de l'ordre, il a d'abord tenté de nier les faits avant d'avouer et d'exprimer des regrets pour ses actes. Au moment de son interpellation, il présentait un fort taux d'alcoolémie.

Une plainte a été déposée contre lui pour "exhibition sexuelle". Il a été déféré devant le parquet en fin d'après-midi samedi 10. En situation irrégulière, il devra quitter le territoire très vite. Comme le précise le code pénal, "l'exhibition sexuelle imposée à la vue d'autrui dans un lieu accessible aux regards du public est punie d'un an d'emprisonnement et de 15.000 euros d'amende".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le suspect était ivre au moment des faits.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-