Nîmes: une prostituée tuée par un client après un différent sur la "tarification"

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 07 juin 2018 - 19:45
Image
L'arme d'un policier.
Crédits
©Philippe Huguen/AFP
Un jeune homme a avoué le meurtre de la prostituée retrouvée morte dans un fossé près de Nîmes.
©Philippe Huguen/AFP
Un jeune homme de 21 ans a avoué avoir tué une prostitué retrouvée morte dimanche près de Nîmes, dans le Gard. Selon lui, il a été pris d'un "coup de colère" après un différent sur "la tarification de la prestation sexuelle".

Un jeune homme de 21 ans en garde à vue depuis mardi 6 a avoué avoir poignardé une prostituée à proximité de Nîmes, dans le Gard, après un différent sur la "tarification de la prestation sexuelle".

Les faits se sont déroulés le 31 mai dernier vers 23h45. Après une altercation dans la voiture du jeune homme, celui-ci a poignardé la prostituée d'origine roumaine avant de la percuter avec son véhicule.

Le corps sans vie de la jeune femme a ensuite été découvert dimanche 3 par un cycliste, dans un fossé sur une route départemental à Rodilhan.

A voir aussi: Nîmes - un suspect se rend à la police après la mort d'une prostituée

"Le drame s'est déroulé dans le véhicule, elle a été poignardée dedans, puis ensuite alors qu'elle s'échappait, elle a été percutée par ce même véhicule", a précisé le vice-procureur Patrick Bottero dont les propos ont été rapportés par BFMTV.

Mais une femme au volant de sa voiture a été témoin d'une partie de la scène et a apporté de précieux éléments aux enquêteurs. Le soir même elle avait d'ailleurs appelé la gendarmerie pour le leur livrer ces informations.

La jeune prostituée de 26 ans a finalement été retrouvée une dizaine de mètres plus loin que les lieux indiqués par le témoin. Les enquêteurs pensent qu'elle a pu marcher jusque là avant de finalement s'effondrer.

La description de la voiture du suspect a permis son arrestation. Des traces de sang ont été retrouvées dans le véhicule.

Le suspect principal de l'affaire a expliqué son geste par "un coup de colère". Il devait être déféré ce jeudi.

A noter que les enquêteurs avaient conclu à une mort par balles après la première autopsie. Après un second examen il s'est avéré que la jeune femme est en fait morte poignardée.

À LIRE AUSSI

Image
Une prise d'otage était en cours vendredi matin dans un supermarché de l'Aude
Nîmes: un suspect se rend à la police après la mort d'une prostituée
Un homme s'est rendu à la police mardi à Nîmes après la découverte du corps d'une prostituée dans un fossé dimanche. Il a été placé en garde à vue.Un homme a été placé...
06 juin 2018 - 14:47
Société
Image
Une poupée gonflable dans un sex shop du Cap en Afrique du Sud, le 8 mars 2017
Paris: le PCF demande la fermeture d'une "maison close" de "prostituées en silicone"
Les poupées de taille presque humaine sont des "prostituées en silicone" et la "salle de jeu" est en fait, selon le PCF, une "maison close de nouvelle génération": les...
20 mars 2018 - 23:28