Niort: il harcèle une femme, elle répond, il la frappe

Niort: il harcèle une femme, elle répond, il la frappe

Publié le 14/08/2018 à 11:30 - Mise à jour à 11:33
© Philippe HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une femme a été violenté par un homme au début du mois d'août à Niort. Alors qu'il la harcelait, elle a répondu et il l'a frappée. L'individu a été interpellé quelques jours plus tard.

C'est une nouvelle triste illustration des conséquences du harcèlement dont sont victimes les femmes dans la rue. Un homme de 38 ans a été interpellé le 4 août dernier à Niort après qu'il a été confondu par les caméras de surveillance de la ville des Deux-Sèvres. Il a été mis en examen pour violences volontaires avec arme par destination à l'encontre d'une femme qu'il avait harcelé.

Les faits avaient eu lieu le 1er aôut. L'individu déambulait au niveau du quai Cronstadt selon Le Courrier de l'Ouest, qui révèle l'information, et faisait des remarques particulièrement désobligeantes aux femmes qu'il croisait. "T’es bonne, quel coup je te mettrais!", a-t-il lancé à l'une d'elle qui lui rétorque qu'il doit être plus correct. L'homme, présenté comme un marginal, s'est alors emparé d'une branche d'arbuste et a violemment frappé sa victime au visage, à plusieurs reprises.

Lire - Femme harcelée dans la rue à Paris: enquête ouverte pour "violences" et "harcèlement sexuel"

C'est finalement l'intervention d'un automobiliste qui passait par là et qui a arrêté son véhicule qui a provoqué la fuite de l'agresseur. Présentée à un médecin, la victime s'est vue prescrire quatre jours d'interruption temporaire de travail (ITT).

L'enquête, et notamment l'exploitation des images de la vidéosurveillance, a permis aux forces de l'ordre d'arrêter l'individu qui a été placé en garde à vue. Au cours de son audition, il a expliqué ne pas se rappeler des faits et a nié avoir frappé la femme. Mis en examen, il comparaîtra le 27 novembre prochain. En attendant, il a été muni d'un bracelet électronique. Une pose qui était déjà prévue suite à une condamnation à un an de prison pour des faits de vol à Orléans. 

Voir aussi:

Il agresse sexuellement des femmes au H&M et au Zara des Champs-Elysées

Harcelée dans la rue, une jeune femme publie la vidéo de son agression sur les réseaux sociaux

 

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Elle a répondu à son harceleur à Niort et il l'a frappée.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-