Nord: des plants de cannabis dans les jardinières municipales

Nord: des plants de cannabis dans les jardinières municipales

Publié le 31/07/2019 à 16:33 - Mise à jour à 16:43
© Pablo PORCIUNCULA BRUNE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Plusieurs pieds de cannabis ont été découverts dans les jardinières municipales par un habitant de la ville d'Escaudœuvres dans le Nord mercredi 24. La mairie a assuré dimanche 28 que ces pieds ne contenaient qu'une infime quantité de THC, la molécule psychotrope, avant de finalement retirer les plants lundi 29 au soir.

Un habitant d'Escaudœuvres, dans le Nord, a fait une découverte étonnante dans les jardinières municipales: près de la mairie et à deux autres endroits, de grands pieds de cannabis ont été plantés.

Cette personne a décidé de prévenir la mairie mercredi 24 en envoyant un mail. Etonnement ces plants de cannabis, dont l'un d'entre eux faisait plus 1,70 mètre, n'ont pas été plantés là par de petits plaisantins.

"Ce sont des pieds de chanvre, nous les avons plantés nous-mêmes pour leurs vertus antiparasitaires", a finalement répondu la mairie dimanche. Les plants, dans les jardinières depuis le mois d'avril, ne contiendraient en outre que 0,2% de THC, la molécule aux effets psychotropes.

A voir aussi: Il appelle les pompiers pour un dégât des eaux, sa plantation de cannabis découverte

Mais si la mairie parait sûre d'elle, les services techniques le sont moins. Selon La Voix du Nord, les trois pieds de chanvre n'auraient pas été commandés par la mairie et les jardiniers ne l'auraient pas non plus informée.

"Les graines devaient être dans la paille de chanvre que l’on dispose dans les jardinières pour garder la fraîcheur, ce qui est utile lors des périodes de restrictions d’eau", a expliqué Stéphane Tribou, chef des services techniques.

Après quelques temps d'hésitation, la mairie a finalement décidé de retirer les trois plants lundi soir "pour éviter la polémique".

A lire aussi:

La douane saisit son traitement au cannabis, une fillette épileptique en danger

Des économistes conseillant Matignon appellent à légaliser le cannabis

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des plants de cannabis ont été découverts dans les jardinières municipales d'Escaudœuvres dans le Nord.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-