Nord: on lui retire son implant contraceptif, elle perd l'usage de sa main

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Nord: on lui retire son implant contraceptif, elle perd l'usage de sa main

Publié le 12/10/2018 à 16:04 - Mise à jour à 16:23
© BORIS HORVAT / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un jeune femme de 20 ans a perdu l'usage de sa main et de toute sensation dans une partie de l'avant-bras gauche. Cela fait suite au retrait de son implant contraceptif au Cateau-Cambrésis, dans le Nord, en septembre. Elle a décidé de porter plainte contre le centre hospitalier.

Elle a décidé de porter plainte. Une jeune femme de 20 ans a perdu l'usage de sa main gauche ainsi que toute sensation dans une partie de son avant-bras après une opération bénigne.

En septembre dernier, elle s'est rendue au centre hospitalier de Cateau-Cambrésis, dans le Nord, pour se faire retirer l'implant contraceptif qu'elle avait dans le bras.

Seulement au réveil de son anesthésie générale, la jeune Priscilla s'est très rapidement rendue compte qu'elle ne ressentait plus aucune sensation sur toute une partie de son avant-bras gauche. Elle a fait part de ses inquiétudes à son médecin qui lui a alors pris un rendez-vous chez un neurologue un mois plus tard.

A voir aussi: L'implant contraceptif Essure retiré de la vente pendant trois mois

Inquiète, la jeune patiente n'a cependant pas voulu attendre si longtemps et s'est rendue aux urgences "SOS mains" de Saint-Quentin où elle a été rapidement opérée.

"Ils m’ont ouvert le bras, retiré l’implant contraceptif coupé en deux, et m’ont fait une autogreffe. Ils ont réparé le nerf atteint à 80 % avec une partie de celui de l’avant-bras", a-t-elle expliqué à La Voix du Nord.

Pourtant, Priscilla ne peut toujours pas utiliser son bras gauche normalement et rencontre de grandes difficultés à s'occuper de sa petite fille de quatre ans. Elle s'est vu prescrire 30 séances de rééducation, à raison de quatre par semaine.

"Des médecins m’ont dit que j’avais 40% de chances qu’elle (sa main gauche NDR) soit paralysée", s'est elle alarmée.

Après avoir consulté sa famille, la jeune femme a décidé de porter plainte contre le centre hospitalier du Cateau-Cambrésis pour blessures involontaires.

Ce n'est pas la première fois qu'un grave dysfonctionnement avec un implant contraceptif est médiatisé. En 2016, une jeune femme qui devait se faire opérer pour se le faire retirer avait appris que le petit objet avait migré jusque dans son artère pulmonaire, elle menaçait alors de faire un œdème à tout moment.

A lire aussi:

Lot de pilules contraceptives défectueuses: quels risques et que faire

Sida: La Fondation Bill et Melinda Gates investit dans un implant contre le VIH

Obésité: un implant contre l'obésité autorisé par les autorités américaines

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Après une opération pour se faire retirer son implant contraceptif, une jeune femme a perdu l'usage de sa main gauche.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-