Nord: un "acteur porno au RSA" jugé pour des actes pervers, habillé en femme dans une boutique de lingerie

Nord: un "acteur porno au RSA" jugé pour des actes pervers, habillé en femme dans une boutique de lingerie

Publié le 13/06/2018 à 11:39 - Mise à jour à 11:53
© DAMIEN MEYER / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un homme de 34 ans comparaissait devant un tribunal du Nord pour des actes étranges et de nature sexuelle commis dans un magasin de lingerie féminine. L'accusé s'est présenté comme un un acteur de films X mais vivant du RSA et a admet quelques "troubles vestimentaires".

C'est une audience étrange pour une affaire oscillant entre les troubles sexuels et la misère sociale qu'a rapporté mardi 12 le quotidien La Voix du Nord. A la barre, un certain "R.J.", 34 ans, cheveux longs et légère barbe. L'homme se présente comme "acteur porno au RSA". Il lui est reproché d'avoir, vendredi 8, pénétré dans un magasin de lingerie féminine dans la commune d'Englos dans le département du Nord et de s'y être livré à des actes pervers.

Là, vêtu d'une tunique de femme, le trentenaire s'est en effet retiré dans une cabine d'essayage et se serait visiblement masturbé avant de ressortir devant une stagiaire de 18 ans choquée qui finira en larmes, et une employée qui a dû nettoyer le sol après le passage de l'individu.

L'homme sera interpellé le samedi 9: il était revenu dans le magasin pour, selon ses propos, tenter de "créer la même ambiance".

Lire aussi: Harcelée après un tournage porno chez Jacquie et Michel, elle demande le retrait des vidéos

A la barre, les motivations de l'individu ne paraissent pas très claires. Il explique être rentré dans le magasin et avoir été saisi par l'ambiance du lieu. L'homme nie s'être masturbé, du moins pas jusqu'à l'orgasme, ce qui ne l'a pas empêché de pénétrer dans le magasin avec un sex-toy. Quand à son vêtement de femme, il assure ne pas souffrir de trouble de l'identité sexuelle mais d'une "altération de l'identité vestimentaire".

Grâce aux efforts de son avocate, cet acteur porno auto-proclamé évitera une condamnation pour "violence avec préméditation". Cependant, l'issue de l'audience, il partira en prison suite à la révocation d'un précédent sursis, l'accusé ayant déjà un casier plutôt chargé en condamnations pour exhibitions sexuelles.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'accusé s'est livré à des actes pervers dans le magasin de lingerie.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-