Nord: un chef des urgences interpellé pour détention et partage d'images pédopornographiques

Nord: un chef des urgences interpellé pour détention et partage d'images pédopornographiques

Publié le 28/07/2017 à 16:38 - Mise à jour à 17:19
© PATRICK KOVARIK / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le chef des urgences d'un hôpital de la région Nord a été interpellé mercredi dernier. Il est soupçonné de détenir et de partager des images pédopornographiques.

Soupçonné de détenir et d'échanger des centaines d'images pédopornographiques mettant en scène des jeunes filles, le chef des urgences d'un hôpital de la région Nord a été interpellé et placé sous contrôle judiciaire mercredi 26 au matin rapporte Europe 1.

Les enquêteurs, lors d'une perquisition à son domicile, ont saisi l'ordinateur et les disques durs de l'homme. Ils auraient retrouvés à l'intérieur des centaines de fichiers pédopornographiques mettant en scène des jeunes filles précise la radio qui rajoute que le suspect serait un père de famille de 35 ans, chef des urgences dans un hôpital public près de Lille.

C'est un géant du web américain qui a détecté les échanges suspects en provenance de son ordinateur et qui a transmis ses informations au Centre américain de lutte contre l'exploitation sexuelle des enfants (NCMEC). L'organisation a ensuite localisé le suspect grâce à l'adresse IP de son ordinateur et a envoyé son signalement au siège de la police judiciaire, à l'Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP).

Immédiatement placé en garde à vue après son interpellation par la PJ lilloise, l'homme aurait reconnu les faits révèle France Bleu Nord. Il aurait avoué son attirance pour ce type d'images "impliquant de très jeunes adolescentes". Actuellement placé sous contrôle judiciaire avec interdiction d'entrer en contact avec des mineurs, même sur son lieu de travail, il sera prochainement convoqué devant le tribunal.  

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un homme a été interpellé pour pour détention et partage d'images pédopornographiques mercredi 26 au matin.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-