Nordahl Lelandais: ces 11 disparitions pour lesquelles les familles veulent savoir

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Nordahl Lelandais: ces 11 disparitions pour lesquelles les familles veulent savoir

Publié le 20/09/2018 à 14:55 - Mise à jour à 15:05
©Capture d'écran
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Onze familles de personnes disparues à proximité de la région où vivait Nordahl Lelandais se sont une nouvelle fois réunies ce jeudi. Elles attendent de la justice une réouverture de l'enquête, notamment pour vérifier la piste du meurtrier présumé de Maëlys et d'Arthur Noyer.

La piste de Nordahl Lelandais a été comparée à près d'un millier de dossiers de disparitions survenues en France ces dernières années. Elle a été rapidement écartée dans la grande majorité des cas, mais une centaine restait encore fin août à étudier.

De nombreuses familles sont donc dans l'attente, car les enquêteurs ne leur ont pas encore dit si la piste de l'homme qui a reconnu son implication dans la mort de la petite Maëlys et celle d'Arthur Noyer a été retenue dans leur cas.

Lorsque l'ombre d'un tueur en série a commencé à planer sur cette affaire, 11 de ces familles de disparus se sont ainsi réunies. Elles se sont retrouvées une nouvelle fois ce jeudi 20 septembre sous l'égide de l'association Assistance et recherche de personnes disparues (ARPD). Un moyen de se soutenir et de tenter de faire avancer les investigations.

Voir: Clément Méric, Nordahl Lelandais: pourquoi tant d'attente avant un procès

Elles cherchent à savoir ce qui est arrivé à Eric Foray, disparu en septembre 2016 dans la Drôme, Anne-Charlotte Poncin (janvier 2016 dans l'Ain), Florent Bonnet (janvier 2014 en Savoie), Stéphane Chemin (septembre 2012 en Isère), Lucie Roux (Septembre 2012 en Savoie), Malik Boutvillain (mai 2012 dans l'Isère), Jean-Christophe Morin (septembre 2011 en Savoie), Nelly Balmain (août 2011 dans la Drôme), Adrien Fiorello (octobre 2010 en Savoie), Nicolas Suppo (septembre 2010 dans l'Isère) et Rachid Rameche (juin 2009 en Savoie).

Il ne s'agit pas pour elles d'accuser Nordahl Lelandais mais de demander à ce que cette piste soit prise en compte. Mais elles portent aussi un message pour que les enquêtes pour disparition ne soient plus abandonnées si vite. "Qu'on nous entende et qu'on arrête de nous dire «la personne est majeure, elle a le droit de disparaître» parce qu'il y a des familles derrière qui souffrent et qui cherchent", a témoigné à Franceinfo la mère de Malik Boutvillain.

Depuis la mise en examen de Nordahl Lelandais pour l'assassinat d'Arthur Noyer, des vérifications ont notamment été menées concernant les affaires Estelle Mouzin, Adrien Mourialmé ou Lucas Tronche. A chaque fois, le trentenaire a été mis hors de cause.

Lire aussi:

Disparitions du Fort de Tamié: Nordahl Lelandais n'est pas sur la vidéo

Maëlys: un an après, la colère de sa famille contre Nordahl Lelandais et la justice

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Onze familles de disparus souhaitent que la piste de Nordahl Lelanadis soit étudiée.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-