Nordahl Lelandais: le traumatisme des parents de la petite cousine agressée

Nordahl Lelandais: le traumatisme des parents de la petite cousine agressée

Publié le 02/07/2018 à 11:29 - Mise à jour à 11:37
©Capture d'écran
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Nordahl Lelandais doit être entendu mardi par les juges à Grenoble. Il est suspecté d'être l'auteur d'une agression sexuelle sur sa petite cousine, âgée de 6 ans à l'époque des faits. L'avocate des parents de la fillette a témoigné de leur détresse.

L'avocate des parents de sa petite cousine de Nordahl Lelandais a pris la parole ce lundi 2 à la veille d'une nouvelle audition du meurtrier présumé d'Arthur Noyer et de Maëlys de Araujo. Dans un entretien accordé à BFMTV, Me Caroline Rémond a confié la détresse des parents de la fillette de sept ans dont l'ancien maître-chien est accusé d'avoir abusé sexuellement une semaine avant la disparition de la petite Maëlys.

Lors des investigations sur la mort de la petite fillette, les enquêteurs découvrent, dans le téléphone portable du principal suspect, Nordahl Lelandais, une vidéo à caractère pédopornographique tournée au domicile de ses parents à Domessin (Savoie). L'enfant a rapidement été identifié comme une petite cousine de l'ancien militaire.

Lire aussi - Mort de Maëlys: nouvelle audition prévue pour Nordahl Lelandais

Les parents de l'enfant ont été convoqués par les enquêteurs en juin dernier, pensant en premier lieu que c'est leur lien de parenté avec Nordahl Lelandais qui leur vaut cette audition. Ils vont très vite déchanter.  "Les enquêteurs leur ont montré des passages de cette vidéo. Ce qu'ils ont vu, c'est une main, un bras qui écarte la culotte d'une petite fille endormie", a expliqué leur avocate à la chaîne de télévision. Et d'ajouter que cet enfant "a ensuite été identifiée comme leur fille par les enquêteurs".

"La douleur, le traumatisme que j'ai vus chez ces parents, c'est rare", a fait savoir l'avocate. "Ils ont évidemment connu l'affaire Maëlys avant même de savoir que leur fille avait également subi des actes de la part de Nordahl Lelandais. On peut imaginer qu'ils sont totalement bouleversés", a-t-elle poursuivi.

Voir - Nordahl Lelandais aurait abusé d'une enfant, une semaine avant de tuer Maëlys

"Ils n’ont remarqué à aucun moment un comportement pouvant expliquer ce qui est arrivé", a souligné le conseil, précisant que les parents ont porté plainte pour agression sexuelle sur mineur de moins de 15 ans.

Nordahl Lelandais avait d'ailleurs été extrait de sa cellule d'une unité psychiatrique dépendante de la prison de Lyon-Corbas le 6 juin dernier, et emmené à son domicile de Domessin pour assister à la comparaison des images de cette vidéo, avec l'endroit où se serait donc déroulée l'agression.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"La douleur, le traumatisme que j’ai vus chez ces parents, c’est rare", a confié l'avocate des parents.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-