Normandie: il tire sur son ex-compagne et ses parents avant d'appeler la police, deux morts

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 28 novembre 2016 - 16:10
Image
Police-voiture-TourEiffel-Jour
Crédits
©Mic/Flickr
Selon plusieurs témoignage, le couple avait rompu quelques mois auparavant après 20 ans de vie commune.
©Mic/Flickr
Un homme d'une quarantaine d'années a fait feu sur son ex-épouse et les parents de celle-ci, dimanche à Evreux (Eure). Les deux femmes ont été tuées, l'homme a été gravement blessé. Après avoir tiré, l'homme a appelé lui-même la police.

Tout semble indiquer qu'il s'agit d'un crime passionnel. Un quadragénaire a abattu une femme de 45 ans ainsi que la mère de cette dernière, âgée de 65 ans, et blessé le père de famille de 72 ans, tout cela dans leur immeuble, dimanche à Evreux (Eure).

Peu après 9 heures, l'homme se serait présenté au domicile de la famille, porteur d'une arme de poing. Dans le hall, il aurait tiré sur les trois personnes avant de prendre la fuite, sans aller bien loin. En effet, selon les informations du site Paris Normandie, il se serait rendu dans une épicerie située à proximité pour demander à téléphoner.

Et c'est la police qu'il voulait appeler pour avouer son crime et ainsi se constituer prisonnier. "Il était calme, pas du tout stressé. Comme s’il ne s’était rien passé", a témoigné un employé du commerce au site d'information. Après avoir fait la même demande dans une boulangerie, il aurait fini par utiliser son propre téléphone portable pour prévenir les forces de l'ordre, toujours avec la même tranquillité selon les témoignages.

Selon Le Parisien, le fonctionnaire de police qui a reçu l'appel l'a volontairement fait durer pour permettre à ses collègues d'arriver sur les lieux et de procéder à l'interpellation qui a eu lieu dans le calme.

Pendant ce temps, les secours avaient été prévenus et se sont rendus sur les lieux de la fusillade. Ils n'ont malheureusement pas pu sauver les deux femmes atteintes de plusieurs projectiles. Gravement touché, le père a pu être évacué vers le CHU d'Evreux et ses jours ne seraient pas en danger.

Selon les premiers témoignages et éléments, le tireur présumé n'était autre que le mari de la plus jeune des victimes. Après 20 ans de vie commune, le couple se serait séparé il y a environ six mois. Une enquête criminelle en flagrance a été ouverte et confiée à la direction départementale de la sécurité publique de l'Eure.

 

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don