Normandie: un gang de cambrioleurs géorgiens arrêté

Normandie: un gang de cambrioleurs géorgiens arrêté

Publié le 18/04/2018 à 10:19 - Mise à jour à 10:27
©Pascal Pavani/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La gendarmerie française a réalisé un coup de filet mardi en Normandie: un gang de cambrioleurs géorgiens a été arrêté, la majorité d'entre eux vivaient à proximité de Caen. Ils sont soupçonnés d'avoir commis des vols à l'étalage par effraction en 2016 dans la région.

Près de 300 gendarmes ont été mobilisés dans cette affaire: mardi 17, une dizaine d'individus d'origine géorgienne (et un Arménien) ont été arrêtés en Normandie.

Ils sont soupçonnés de faire partie d'un gang de cambrioleurs ayant sévi dès 2016 dans la région. Ils sont suspectés d'avoir perpétré des vols à l'étalage par effraction, environ un millier de méfaits en tout.

A voir aussi: A Londres, d'anciens prisonniers luttent contre les gangs

D'après le parquet de Rennes, cité par France 3 Normandie, la grande majorité des individus arrêtés vivaient dans les environs de Caen. Ils appartiennent à une organisation géorgienne appelée Vory V zakone.

Ce gang très organisé est bien connu de l'Office central contre la délinquance itinérante (OCLDI) et est suspecté d'avoir en plus commis des cambriolages dans des villas ou encore des vols de voitures. En outre ils ne sévissent pas qu'en Normandie mais dans toute la France, en Midi-Pyrénées et dans le Limousin notamment.

L'enquête avait été ouverte à la suite d'une recrudescence suspecte de vols dans la région en 2016. L'affaire avait alors été confiée à la section de recherches de Caen et à l'OCLDI.

C'est ainsi que les enquêteurs ont découvert ce groupe de mafieux. Leurs leaders ont d'ailleurs aussi été arrêtés lundi 16: ces quatre autres hommes ont été interpellés en France mais aussi en Grèce.

Des enquêteurs géorgiens ont aussi participé aux recherches et à ces arrestations grâce à une collaboration avec les autorités françaises ainsi qu'Europol et Eurojust.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Près de 300 gendarmes ont été mobilisés lors de cette enquête pour arrêter ce gang géorgien.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-