Nourrie au lait de riz et au jus de châtaigne, une fillette de 16 mois meurt

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Nourrie au lait de riz et au jus de châtaigne, une fillette de 16 mois meurt

Publié le 22/06/2018 à 09:44 - Mise à jour à 09:58
© DAMIEN MEYER / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un couple habitant Saint-Marcel-lès-Valence (Drôme) a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire mercredi pour la mort de sa fillette de 16 mois, en état de dénutrition sévère.

Leur nourrisson a perdu la vie du fait d'une sévère dénutrition. Les parents d'une petite fille de 16 mois, morte en juillet 2017, ont été mis en examen mercredi 20 au soir. Ils sont poursuivis pour "privation de soins par ascendant". Le couple habite Saint-Marcel-lès-Valence dans la Drôme.

Selon France Bleu Drôme-Ardèche, la petite fille avait été admise en urgence en juillet dernier à l'hôpital de Bron. Les médecins ont immédiatement remarqué que le nourrisson présentait des traces de sévère dénutrition. "Cette petite fille était nourrie avec des jus, notamment de châtaigne ainsi que du lait de riz, une alimentation très particulière. La petite n'était pas vaccinée et elle était bien en dessous des courbes de taille et de poids de son âge", a fait savoir la radio. 

Lire aussi - Toulouse: 15 et 13 ans pour les parents de la fillette morte de maltraitance 

La petite fille a finalement succombé malgré les efforts du corps médical. Ce dernier a signalé les conditions d'alimentation du nourrisson aux autorités.  

Le couple, placé sous contrôle judiciaire, bénéficie du soutien d'une centaine de personnes réunis au sein d'un comité. Ce dernier "défend le mode d'alimentation et d'éducation de ces parents chrétiens, très croyants, qui faisaient l'école à la maison". Selon les soutiens des mises en cause, la mort de la fillette aurait été provoquée par une surdose d'anesthésiants que la petite aurait reçue à l'hôpital. France Bleu note que ce point de défense, qui sera étudié par la justice prochainement, "n'explique pas l'état de dénutrition très sévère de l'enfant lors de son arrivée aux urgences".

Les parents de la victime ont également cinq autres enfants qui ont été placés à la maison des enfants de Bourg-lès-Valence. Le couple tente actuellement d'en récupérer la garde. La radio précise qu'une audience aura lieu en juillet au sujet de ce placement.

 

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un couple a été mis en examen pour la mort de sa fillette de 16 mois, en état de dénutrition sévère.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-